Marché de la Liga : le ‘sprint’ final arrive

17/08/2021 à 08h00 CEST

Quinze jours seulement après la fin du marché des transferts d’été, Les clubs de LaLiga ont encore de nombreux fils à couper en termes d’incorporations.

Après une pré-saison à analyser et le premier match de championnat déjà joué, certains ont vu leur « modèle 20/21 » fonctionner et les dernières pièces manquantes pour finir d’étayer les gabarits face à la campagne exigeante et longue. Et il y a plusieurs équipes qui, compte tenu de ces variantes, cherchent encore à renforcer certaines zones du terrain qu’elles voient fragiliser.

ATLÉTICO ET VALENCE, BOUCLES D’OREILLES

Les hommes de Simeone ont encore un domaine à revoir : l’offensive. La rumeur permanente de Rafa Mir n’est toujours pas tout à fait claire. Les négociations avec les ‘Loups’ n’ont pas évolué et l’Espagnol n’apparaît pas encore pour le club rojiblanco. Un autre candidat sur la liste est Mateus Cunha, attaquant brésilien du Hertha Berlin qui a résonné dans le pays pour le but qu’il a marqué contre la «Roja» en finale des Jeux olympiques. Son coût serait d’environ 30 ‘kilos’.

De la part de Valence, le grand désir de Bordalás doit pouvoir prendre Mauro Arambarri une fois pour toutes, le milieu de terrain uruguayen qui était l’une des figures de « son » Getafe. Cela a été un thème récurrent pendant la période estivale, mais le fruit ne tombe toujours pas de l’arbre. Les plus de 20 millions qui le sollicitent sont une pierre dans le soulier pour la situation valencienne, qui tentera encore de faire plaisir à son entraîneur jusqu’au dernier jour du marché.

CHRONOMÈTRE EN MAIN

Séville pointe également vers la dernière ligne droite du marché avec une certaine position à renforcer. Tout dépendra du « cas Koundé » : si le Français part, Ozan Kabak apparaît comme une excellente option pour le remplacer. Même si les Sévillans ont aussi en tête Kurt Zouma, champion de Ligue des Champions avec Chelsea.

Pellegrini et son Betis ne veulent pas laisser passer le marché sans avoir d’abord tenté leur vœu : allemand Pezella. Le défenseur central de la Fiorentina est très apprécié à Villamarín, où il a joué 66 matchs avec le maillot Verdiblanca. Le départ de Mandi à Villarreal a déclenché la recherche d’un défenseur central et l’Argentin a tous les bulletins de vote. Ils doivent convaincre les Florence d’ici de finir la fenêtre d’été.

Un autre cherche également à clôturer les transactions tardives : Rayo, par exemple, s’intéresse au retour de Lucas Pérez, exclu par Calleja à Alavés. Tout comme Villarreal, qui rêve d’attraper Pablo Sarabia du PSG.

Share