Marie-Pier Houle, dévastée après la mort samedi de sa rivale Jeanette Zacarías

le canadien Trou de Marie-Pier s’est déclaré dévasté après avoir appris la mort du combattant mexicain Jeanette Zacarias, qu’il a mis KO samedi à la Stade IGA à Nonréal. Hole s’est exprimé sur les réseaux sociaux, dans lesquels il a assuré qu' »après la terrible nouvelle de la mort de Jeanette Zacarías, je suis dévasté ».

Le boxeur mexicain de 18 ans, Jeanette Zacarias a reçu une punition sévère au quatrième tour, incitant l’arbitre à arrêter le combat. Mais tandis que le Canadien de l’autre côté du ring célébrait la victoire, celui d’Aguascalientes s’est évanoui et convulsé sur la toile.

Elle a été admise à l’hôpital, où elle a été dans le coma pendant plusieurs jours. Il a connu une certaine amélioration, mais malheureusement quelques heures plus tard, jeudi dernier, sa mort a été signalée.

Après avoir pris connaissance de la nouvelle, les autorités canadiennes ont fait savoir qu’elles allaient ouvrir une enquête pour tenter de savoir pourquoi cette issue fatale s’était produite. Geneviève Guilbaut, la Ministre de la Santé publique du Québec, a pleuré la mort de Jeanette Zacarías et le Bureau de médecine légale Il a noté que l’enquête « est très avancée. Nous travaillons pour recueillir toutes les informations pour faire la lumière sur la cause et les circonstances du décès de Jeanette Zacarías ».

Lire aussi Agences

Lire aussi Celes Piedrabuena

Chants et français face à face à la pesée

Lire aussi Rédaction

Les confrontations avant les matchs de boxe sont généralement caractérisées par des regards provocateurs, des messages pour tenter de saper le moral de l'adversaire et toutes sortes de manœuvres pour attirer l'attention de l'adversaire.  Mais ce qui s'est passé le week-end dernier a dépassé toutes les limites et a suscité l'indignation de nombreux fans, après le formidable coup de genou face à son rival, sans crier gare, et le laissant assommé quelques instants.  Les noms des deux principaux combattants de la confrontation n'ont pas été rendus publics, mais d'après ce que l'on peut trouver sur la page Facebook du Zames FC, le club organisateur de la lutte, il pourrait s'agir de Nikita Khorunzhiy et Mikhail Yanovich.  Il n'a pas été précisé qui est l'agresseur, bien qu'il ressemble à Yanovitch.

Share