Marko pas impressionné: très sportif de l’équipe Mercedes

Helmut Marko dit sarcastiquement que c’était “très sportif de l’équipe Mercedes” après que Lando Norris se soit fait dire de ne pas faire une “faveur” à Max Verstappen lors des qualifications à Portimao.

La connexion, McLaren est propulsée par Mercedes.

En éliminant les tours du circuit de l’Algarve en qualifications, Norris devançait Verstappen sur la piste lorsque McLaren a dit au Britannique de ne pas «rendre service à Verstappen» en lui donnant un remorquage.

Verstappen a terminé les qualifications à la troisième place, perdant face aux coéquipiers de Mercedes, même si cela aurait été une histoire très différente si son premier temps en Q3 n’avait pas été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste.

Marko, cependant, était plus ennuyé par le message adressé à Norris que par la rafale de vent qui a poussé Verstappen au virage 4.

«Bien sûr, c’est frustrant de signer le meilleur temps», a déclaré le conseiller Red Bull à ServusTV. «Mais au tour 4 [on his first run] il a eu une rafale de vent par derrière et ça l’a fait sortir. Il a perdu du temps à cause de cela, pas gagné.

«Ensuite, lors de la deuxième manche, Lando Norris s’est fait dire de ne pas rendre service à Max.»

Il a ajouté: «Très sportif de l’équipe Mercedes.»

Mais ce n’était pas la seule plainte de Marko, car il pensait également que l’ancien pilote de Red Bull, Sebastian Vettel, avait causé des problèmes à Verstappen.

Cela, dit-il, était «un peu malheureux» plus que délibéré.

“Puis avec Vettel, bien sûr, il était occupé avec la voiture, qu’il la garde sur la route”, a déclaré l’Autrichien. «C’était un peu malheureux.»

La marchandise Red Bull est maintenant disponible à l’achat via la boutique officielle de Formule 1

Le patron de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, a insisté sur le fait qu’il n’y avait rien de fâcheux dans le message à Norris, ni que McLaren n’essayait d’aider Mercedes de quelque manière que ce soit.

«Nous devons le dire clairement, nous conduisons pour nous-mêmes et pas pour personne d’autre», a-t-il déclaré. «Notre objectif est de finir le plus haut possible avec nos deux voitures.

«Je suppose que c’est normal que, comme tout le monde le fait, et Max n’était pas différent, vous ne vouliez pas remorquer personne, car c’est un avantage pour l’autre voiture.»

Dans la perspective du Grand Prix du Portugal de dimanche, Verstappen et les pilotes Mercedes partiront sur le moyen Pirellis.

Marko, cependant, craint que Mercedes ait le meilleur rythme sur les pneus jaunes.

«Nous sommes inquiets pour nos performances sur le pneu moyen», a-t-il déclaré. «Nous ne sommes pas compétitifs sur ce pneu.

«Nous espérons que cela changera avec des réservoirs pleins afin que le comportement d’échauffement soit alors différent.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.