in

Masia et Acosta, voulant tourner sur le circuit de Barcelone

02/06/2021 à 12:49 CEST

.

Les Espagnoles Jaume Masia Oui Pedro Acosta Ils disent avoir très envie de rouler sur le circuit de Barcelone, à Montmeló, théâtre ce week-end du Grand Prix de Catalogne Moto3, une piste qu’ils aiment tous les deux et où les tests effectués récemment se sont très bien déroulés.

“Le circuit Barcelone-Catalogne est une piste que j’aime beaucoup, et où dans le passé j’ai bien fait, c’est pourquoi j’ai hâte de commencer le week-end et comme lors des Grands Prix précédents, l’objectif est de travailler dur dès premiers essais libres vendredi », reconnaît-il Masia dans le communiqué de presse de l’équipe.

“Nous allons essayer de trouver rapidement une bonne configuration de base pour notre vélo, qui nous permette de nous concentrer sur notre rythme et notre préparation pour la course”, poursuit-il. Masia, qui reconnaît que “savoir qu’il y aura des fans dans les tribunes est une source de motivation supplémentaire”.

« Ce sera sans aucun doute une compétition émouvante, et j’ai hâte d’y être », souligne le pilote valencien.

Votre coéquipier et leader mondial, Pedro Acosta, reconnaît que “le test que nous avons fait à Barcelone lui a été très utile”. “Je n’y ai pas couru depuis longtemps et en général, c’est un circuit que j’aime bien et où je pense que nous pouvons bien faire.”

« Le style de cette piste peut m’être bénéfique, car je n’aurai pas à réfléchir à la manière exacte d’aborder le dernier tour ; comme cela s’est produit au Portugal et à Jerez, si vous êtes dans le top cinq à la fin, vous pouvez aspirer à un bon résultat”, explique-t-il Acosta.

“Courir à domicile, avec les fans dans les tribunes, va être une motivation supplémentaire et c’est pourquoi je veux faire une belle course pour tous”, a déclaré le leader mondial.

‘MasterChef Legends’, ‘Court Cam’ devient ‘sous serment’, ‘SNL’ sur la ‘pyramide’, ‘trop grand’ ‘ 10z viral

Xiaomi brise le silence sur la disponibilité du Mi 11 Ultra India, dit le téléphone retardé en raison de “circonstances indépendantes de notre volonté”