Max Verstappen conteste la question de la bataille de Lewis Hamilton

Max Verstappen et Lewis Hamilton partent côte à côte au GP des États-Unis, mais ne demandez pas au pilote Red Bull s’il craint que cela ne conduise à une collision.

Les protagonistes du titre s’aligneront sur la première ligne de la grille du Circuit des Amériques, Verstappen ayant devancé Hamilton en pole position de 0,2 seconde.

Mais alors que le Néerlandais vise sa toute première victoire aux États-Unis, Hamilton en est à sa sixième.

Cependant, pour que l’un ou l’autre scénario se déroule, le duo doit passer le premier tour sans aucun incident. Cela n’a pas toujours été le cas cette saison.

« Oui, j’espère que nous passerons le premier virage et que nous obtiendrons une bonne course », a déclaré Hamilton. « Je ne pense pas que tout soit décidé au virage 1.

« Tout est amusement et jeux. Nous allons nous amuser et tout donner comme vous vous en doutez.

« Ce n’est pas vraiment différent des autres parties de la saison. »

Verstappen, assis dans le fauteuil de la pole position, a semblé s’offusquer de la ligne de questionnement.

« Comme nous essayons toujours, en tant que professionnels », a déclaré le joueur de 24 ans.

«Je ne vois pas pourquoi nous devons toujours continuer à en parler.

« Ce n’est pas comme si nous étions les seuls à avoir touché, vous savez, dans ce sport et ces choses arrivent, malheureusement, mais je pense que nous sommes à nouveau au premier rang et tout le monde s’attend à une belle course et c’est ce que nous attendons également , je pense, en tant que conducteurs.

« Nous voulons juste faire une très bonne course. »

Verstappen et Hamilton ont déjà eu une bataille pour le sommet du virage 1 du COTA ce week-end, le duo courant côte à côte lors des premiers essais de vendredi.

Bien qu’il s’agisse d’une séance d’essais, ni l’un ni l’autre ne semblait vouloir céder d’un pouce car ils risquaient une possible collision vendredi.

Verstappen a retourné Hamilton l’oiseau et l’a traité d’« idiot stupide », mais les conducteurs de Mercedes insistent sur le fait qu’il n’a rien fait de mal.

Sur le point d’éclair de vendredi entre lui et Verstappen, Hamilton a déclaré : « Je ne l’ai pas fait passer à côté. Il a décidé de faire le tour par l’extérieur et a fini par sortir large parce que nous nous battions dans le dernier virage. C’était une bêtise [to do]. « 

Verstappen s’alignera sur la grille dimanche avec six points d’avance sur Hamilton dans la course au titre mondial.

Share