Max Verstappen : « Je ne pense pas que nous puissions défier Mercedes »

Max Verstappen ne pense pas qu’il puisse de manière réaliste refuser la pole à Mercedes lorsqu’ils prennent la piste pour les qualifications de sprint à Monza.

Le week-end du Grand Prix d’Italie à Monza marque la deuxième sortie de ce nouveau format que la Formule 1 teste pour 2021, ce qui signifie que le format traditionnel des qualifications a été avancé à vendredi.

La piste à grande vitesse de Monza devait convenir à Mercedes, et c’est ce qui s’est passé avec Bottas en tête de la séance, assurant ainsi la P1 sur la grille pour le sprint de samedi.

Verstappen a trouvé une bonne partie du temps en Q3, ce qui signifie qu’il a pu obtenir la P3, une position dont il est finalement satisfait.

« Bien sûr, ce n’était pas le meilleur, mais nous savons aussi que cette piste n’est pas notre meilleure piste », a-t-il déclaré à Sky F1.

« Juste à cause des longues lignes droites, bien sûr, vous essayez de le réduire avec l’appui.

« Troisième, c’est bien, j’étais en fait assez heureux quand j’ai appris que j’étais troisième, car en FP1, nous avions un peu de mal à équilibrer, mais je pense que nous avons assez bien récupéré.

« Il aurait été irréaliste d’espérer plus, donc je pense que pour nous, la troisième était bonne. »

C’était un rythme d’un tour cependant, pour les qualifications de sprint, ce sera de retour en mode course, même si Verstappen pense que le mieux qu’il puisse faire est de réduire l’écart avec Mercedes.

« Peut-être un peu plus près, mais je ne pense pas que nous puissions les défier », a-t-il déclaré à propos de la perspective de faire tourner Mercedes lors des qualifications de sprint.

« Mais on ne sait jamais ce qui se passe dans une course, alors nous essayons juste de maintenir la pression. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur les abonnements mensuels et annuels ! ! Afin de réclamer cette réduction fantastique, cliquez sur le lien suivant et utilisez le code promotionnel PLANETF10 à la caisse !*

*L’offre se termine le 12 septembre à minuit et exclut les Pays-Bas

Un coup de pouce possible pour Red Bull est le fait que Bottas commencera le Grand Prix d’Italie dimanche par l’arrière, après avoir pris une quatrième unité motrice de la saison.

C’est dimanche cependant, et Verstappen n’était donc pas prêt à accepter cela comme un coup de pouce pour les qualifications de sprint.

« Voyons voir, encore avant cette course, beaucoup de choses peuvent arriver », a-t-il déclaré.

« Nous devons donc passer à travers ce nettoyage, ce n’est pas comme Zandvoort, là-bas nous avons été très rapides, ici nous avons juste besoin de tout maximiser. »

Share