Max Verstappen sait que le record de Bakou « doit changer »

En route pour la sixième manche à Bakou en tant que leader du championnat du monde, Max Verstappen sait que son record là-bas «doit changer» s’il veut continuer à être un prétendant au titre.

Le Néerlandais a déjà réparé certains torts antérieurs à sa carrière en Formule 1 cette saison. Au Grand Prix d’Émilie-Romagne, il a mis fin à sa malédiction italienne avec une victoire lors de la deuxième manche de la campagne 2021.

Avance rapide à Monaco et il a mis fin à sa sécheresse de podium à Monte-Carlo avec une victoire dominante qui a permis à Red Bull et à Red Bull de se classer en tête du classement du Championnat du monde devant Mercedes, son rival pour le titre.

Et maintenant, le Grand Prix d’Azerbaïdjan à Bakou représente un autre obstacle à surmonter pour Verstappen alors qu’il s’y rend avec un autre record inégal à améliorer.

Verstappen n’a jamais terminé sur le podium à Bakou et on se souviendra peut-être mieux de son rôle dans le doublé catastrophique DNF pour Red Bull lorsqu’il était impliqué dans un enchevêtrement de coéquipier avec Daniel Ricciardo en 2018.

Découvrez toutes les dernières marchandises Max Verstappen via la boutique officielle de Formule 1

Alors qu’il se prépare à entrer dans la « terre de feu », Verstappen n’est que trop conscient de son passé mouvementé à Bakou.

« A Monaco, je n’étais jamais monté sur le podium avant 2021, puis j’ai gagné », a déclaré Verstappen.

« Mon précédent record à Bakou n’est pas très bon non plus, cela doit changer.

« Si vous ne montez pas sur le podium d’une certaine course pendant si longtemps et que vous gagnez ensuite, c’est un sentiment spécial.

« Bien sûr, c’était bien de prendre la tête du championnat des pilotes, mais j’ai toujours dit : je ne veux pas être devant dans la cinquième course de la saison, mais à la fin de la saison.

«Nous pouvons être fiers de la première partie du Championnat du Monde, mais nous ne pouvons pas lâcher prise maintenant. Afin de tenir le coup dans la bataille pour le titre, nous devons nous améliorer encore à tous égards. Nous ne pouvons pas non plus nous permettre de faire des erreurs.

Verstappen se méfie également d’une réaction féroce de Mercedes après leur week-end bien en deçà de la moyenne à Monaco.

Il a dit : « Le circuit [in Baku] ça va, même si ce n’est pas ma piste préférée maintenant.

«Je m’attends à ce que Mercedes soit très forte après un week-end difficile à Monaco.»

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share