Max Verstappen veut plus de C5 au milieu de l’amélioration de Merc

Max Verstappen pense qu’il sera important pour lui de tirer le meilleur parti du pneu tendre C5 avec l’amélioration de Mercedes en Autriche.

Le Grand Prix de Styrie a été une histoire de domination pour Verstappen, mais Mercedes menace de revenir fort le deuxième week-end au Red Bull Ring après avoir marqué un doublé pour terminer les essais de vendredi.

Et alors que ce n’est bien sûr que vendredi, Verstappen a vu un rythme soutenu de Mercedes sur le pneu tendre, un composé dont il a toujours l’impression de ne pas avoir extrait les meilleures performances.

Cela dit, il est optimiste sur le rythme qu’il a affiché sur ses simulations de course.

« Ils semblent assez rapides sur cette gomme tendre, pour nous, je pense que je n’étais pas parfait sur cette piste », a-t-il déclaré à Sky F1.

« Mais néanmoins, je me sentais bien dans la voiture, tout se passe plutôt bien, il n’y a pas de vrais problèmes, donc nous devons juste nous assurer d’avoir un peu plus de rythme sur le soft parce que je pense que sur le médium, nous sommes bons.

« Et aussi sur les longs runs, nous avons l’air décent, et à la fin de la journée, c’est le plus important.

« Je pense que ce sera serré, ils se sont définitivement améliorés un peu, donc nous verrons demain en qualifications.

« Mais bien sûr, le plus important avec ces composés plus tendres est de les faire durer en course, ce sera donc également un défi. »

Découvrez toutes les dernières marchandises Max Verstappen via la boutique officielle de Formule 1

En Autriche, cependant, la météo peut également être un facteur important, et bien que la pluie ait résisté le week-end dernier, elle est à nouveau prévue pour le Grand Prix d’Autriche.

Quelques gouttes sont tombées pendant la FP2, bien que Verstappen ait déclaré que malgré quelques instants d’adhérence inférieure, cela n’a pas interféré avec son plan de course.

« Je vérifiais juste avec ma main pendant que je conduisais aussi combien il pleuvait, heureusement, bien sûr, c’était assez bon pour continuer à conduire », a-t-il expliqué.

« Mais j’ai ressenti quelques instants où vous entrez dans un virage et j’ai juste l’impression qu’il y a un peu moins d’adhérence à cause de la bruine, donc ce n’était pas facile, mais heureusement, bien sûr, il n’a pas plu, donc nous avons eu une bonne lire sur le rythme à long terme.

Sergio Perez n’est pas non plus encore satisfait de son travail sur les pneus tendres, même s’il s’est félicité de signaler un faible taux de dégradation.

« Les longs runs étaient définitivement plus prometteurs aujourd’hui, mais il y a encore beaucoup de travail à faire », a-t-il déclaré.

« Les deux séances ont été assez difficiles et je ne me sens pas encore totalement à l’aise avec la voiture sur une gomme plus tendre. Nous devons analyser les données ce soir pour essayer de retrouver le rythme auquel nous nous attendions, prêt pour les qualifications demain.

« Nous semblions être assez loin de l’équilibre avec le faible niveau de carburant, mais nous avons corrigé cela assez rapidement, nous voyions également moins de dégradation sur ces pneus, ce qui est bien. »

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share