Mazepin : je me bats pour une place égale

haas labyrinthe

Avant la pause estivale, Nikita Mazepin a déploré le fait que sa Haas était plus lourde que la voiture de son coéquipier. À Spa-Francorchamps le mois dernier, le rookie russe a reçu son châssis plus léger, qui, selon lui, se sent beaucoup mieux.

Avec Haas ancré à l’arrière de la grille de Formule 1 avec une voiture terriblement peu compétitive, leurs deux pilotes débutants Mick Schumacher et Mazepin n’ont qu’eux-mêmes comme critère. Il y a eu de nombreux moments d’argy-bargy sur la piste alors que la paire fléchit ses muscles.

Mais Mazepin a révélé dans la première moitié de la saison qu’il avait la voiture la plus lourde dans le garage, mais le patron de l’équipe Guenther Steiner a pris les commentaires avec une pincée de sel mais a promis une voiture plus légère pour le Grand Prix de Belgique.

Mazepin a déclaré à Motorsport Network : « Je pense que notre rythme sur un tour s’est considérablement amélioré depuis que je pilote depuis la FP1 en Belgique. Je pense que nous savons tous quel a été le changement. C’est donc bon de savoir que je peux faire confiance à mes sentiments.

C’était la façon dont le jeune de 22 ans disait que je te l’avais dit.

Cependant, la preuve de son « amélioration » n’a pas été évidente sur les écrans de chronométrage. A Monza, il a terminé devant son coéquipier Schumacher, respectivement 17e et 19e, mais en qualifications, il était timide d’une demi-seconde. Comme à Monza, à Spa-Francorchamps, le Russe a un dixième de retard sur l’Allemand sur le mouillé.

Revenez en Hongrie et aucune comparaison qualitative n’est possible car Schumacher n’a pas fait de tour, mais au Grand Prix de Grande-Bretagne avec le châssis plus lourd, Mazepin était à trois dixièmes de son coéquipier, en Autriche Partie I il était un dixième timide et Austria II il était un dixième de réduction.

Mais Mazepin semble convaincu qu’il a une meilleure voiture pour le reste de la saison : « La bonne chose est que le rythme est là maintenant, et nous avons une longue saison devant nous.

« Je suis donc sûr que ça ne fera que s’améliorer, parce que la confiance que j’ai perdue au début de l’année, quand la voiture ne faisait pas ce qu’elle était censée faire, maintenant, c’est la vérité. »

Quant à Steiner niant l’affirmation selon laquelle la voiture plus lourde le handicapait, Mazepin a déclaré : « En entrant dans l’école de physique, plus vous avez de poids avec vous dans le coin, plus vous avez besoin d’appuis pour transporter la même vitesse.

« Évidemment, nous n’avons qu’une quantité limitée d’appuis que nous utilisons dans cette équipe, et plus vous avez de poids dans le coin, plus vous avez de glisse. Donc, moins le poids de la voiture est léger, plus je peux transporter de vitesse en étant dans la même position que mon coéquipier. »

« Vous pouvez parler autant que vous voulez, mais je pense que j’ai définitivement fait un pas soudain dans une meilleure direction. Et, pour moi, c’est très clair. Je me bats depuis assez longtemps pour une position à égalité et je suis très heureux d’y être.

« Mais en tant que pilote débutant en Formule 1, vous savez, en me battant avec des superstars, qui sont ici depuis longtemps, j’ai encore besoin de m’améliorer dans beaucoup de domaines », a admis le pilote Haas.

Il est peu probable que les performances de Mazepin (bonnes ou mauvaises) aient des conséquences car son père milliardaire Dmitry finance son rêve avec Uralkali soutenant l’équipe Haas pour le privilège. Mazepin Senior est vice-président du conseil d’administration de la société russe qui est l’un des plus gros producteurs de potasse au monde.

Attendez-vous à ce que Junior reste avec Haas, son père pourrait même en acheter à Gene Haas… qui sait ?

Share