McKayla Maroney dit que Nassar a reçu un « terrain de reproduction » pour abus

Nassar a agressé Maroney lors de l’un de ses premiers camps d’entraînement, a-t-elle déclaré. Par la suite, il lui a dit que « pour être un grand athlète, nous devons parfois faire des choses que les autres ne feraient pas », a-t-elle déclaré. « En gros, il me faisait taire et disait : ‘C’est ce qu’il faut pour être génial.' »

Elle a expliqué à Elle comment elle et ses coéquipiers réagiraient aux abus : « Nous dirions : ‘Non, ne fais pas ça. Nous voulons juste que tu travailles sur notre dos, nos tibias, nos pieds », a-t-elle déclaré. « Nous serions ennuyés. Nous serions en colère. Nous avons tous détesté ça. »

Selon Maroney, les gymnastes « en ont tous parlé de façon modeste » et ont été francs sur ce qui leur arrivait.

« Nous n’avons jamais dit: » Nous sommes agressés « , mais nous dirions: » C’est comme si nous nous faisions doigter.  » On dirait même qu’il était temps d’aller se faire doigter par Larry. Mais on avait 13 ans et on ne savait même pas ce qu’était être doigté à l’époque. On était vraiment jeunes et naïfs de vivre dans une salle de sport », a-t-elle déclaré au magazine. .

Mais elle a trouvé quelqu’un qui l’écouterait lorsqu’elle a reçu un appel du FBI en 2015, s’enquérant de Nassar, selon Elle.

Share