in

McLaren a toujours du mal à lire l’ordre hiérarchique de 2021

Le directeur de McLaren, Andreas Seidl, pense qu’il est encore trop difficile de passer en toute confiance la commande des équipes de Formule 1.

Il est clair que lors de la plupart des week-ends de course, Mercedes et Red Bull restent les équipes les plus rapides, mais déjà lors des six premières manches de la campagne 2021, des prétendants surprises ont rendu la vie difficile à la paire à plusieurs reprises.

De retour à Imola, Lando Norris de McLaren s’est engagé dans la conversation pour la pole, perdant finalement une place au premier rang en raison des limites de la piste, tandis que Charles Leclerc a maintenant remporté la pole position consécutive pour Ferrari aux GP de Monaco et d’Azerbaïdjan.

A Bakou, Pierre Gasly semblait également très fort à AlphaTauri, s’installant finalement en P4 sur la grille.

Ce n’est donc pas un grand choc que Seidl ne puisse toujours pas confirmer la position de chaque équipe par rapport à l’autre, bien que la lutte pour la P3 dans le championnat des constructeurs soit largement dominée par McLaren et Ferrari à ce stade.

Lorsqu’on lui a demandé si l’image redeviendrait plus claire au Paul Ricard, une piste de course plus traditionnelle, Seidl a répondu, cité par GPFans: “Je l’espère!”

« C’est encore difficile de juger. Tout le monde est encore en train de développer la voiture.

« Tout le monde comprend également de mieux en mieux ses voitures et il est donc difficile de tirer des conclusions des courses précédentes de la saison en termes de hiérarchie sur des pistes spécifiques.

“Donc, je pense simplement que c’est difficile à dire.”

Démarquez-vous de la foule avec les produits McLaren via la boutique officielle de Formule 1

Une conclusion que McLaren peut tirer en toute sécurité est qu’ils ont réduit l’écart avec Mercedes et Red Bull, leur objectif principal pour la saison 2021.

“Nous nous sommes définitivement rapprochés des Red Bull et de la Mercedes devant nous en termes de rythme, ce qui est encourageant”, a déclaré Seidl.

« Ce sont les étapes que nous devons franchir en équipe. »

McLaren détient la 4e place du championnat des constructeurs alors qu’ils se préparent pour le Grand Prix de France, bien que l’écart avec Ferrari ne soit que de deux points.

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

L’Argentine confirme les 28 joueurs de la Copa América avec plusieurs surprises