McLaren est convaincue que les équipes trouveront des échappatoires l’année prochaine

Le directeur technique de McLaren, James Key, est sûr que les équipes trouveront des failles dans le règlement 2022, mais dans une moindre mesure qu’auparavant.

Les modifications réglementaires généralisées qui devaient initialement entrer en jeu cette année et finalement être introduites en 2022 après avoir été retardées en raison de l’impact de la pandémie.

Lorsqu’il y a eu des changements de règles dans le passé, les équipes ont pris l’avantage en trouvant une faille, comme Brawn en 2009.

Key est convaincu que cela se reproduira, mais doute que ce soit si extrême.

« Il y a toujours eu une très forte prise de conscience que dès que les équipes de Formule 1 se lanceraient dans ces règles, de nouvelles choses seraient découvertes car c’est évidemment notre travail et c’est la nature de la façon dont cela fonctionne », a-t-il déclaré.

« Dès que les équipes de F1 s’en seront emparées, vous allez trouver de nouvelles façons et de nouvelles idées pour générer des performances qui ne sont pas toujours à la hauteur de ce qu’elles espéraient.

«Mais je pense qu’il va y avoir beaucoup de clarifications – et il y en a déjà. Je suis sûr qu’au cours de la deuxième année, ils seront légèrement modifiés pour essayer de revenir à l’intention initiale si elle a un peu dérivé.

« Mais cela a été un bon effort pour essayer de les contenir, pour essayer de nous donner une voiture qui est peut-être un peu plus facile à piloter en ’22. C’est en tout cas l’espoir.

« Je ne pense pas que ce soit l’une de ces tentatives qui échoueront au premier obstacle. Il existe une base raisonnablement solide pour atteindre l’objectif à la fin de la journée.

« Mais c’est sûr, nous allons retrouver des performances auxquelles on n’avait même pas pensé il y a quelques mois. »

Démarquez-vous de la foule avec les produits McLaren via la boutique officielle de Formule 1

Ross Brawn et ses collègues ont passé énormément de temps à travailler sur les nouvelles réglementations, d’autant plus qu’elles ont été repoussées d’un an.

Key pense que, pour cette raison, les équipes auront moins de place pour les exploiter.

« Je dois dire que ce sont les réglementations les plus approfondies que j’ai jamais vues », a-t-il ajouté.

« Ce fut un excellent travail de la part de la FIA et de la F1 ainsi que leurs efforts d’ingénierie pour essayer de concevoir des réglementations basées sur de véritables objectifs techniques et en utilisant les bons outils pour produire une voiture qui réponde à ces objectifs. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1 et aimez notre page Facebook

Share