McLaren étend à nouveau son programme de sport automobile avec une nouvelle équipe Extreme E · .

McLaren étendra son programme de sport automobile pour inclure la série Extreme E récemment lancée en 2022.

L’équipe, qui participe déjà à la Formule 1 et à l’IndyCar, se lancera dans le championnat des véhicules utilitaires sport électriques monomarque.

Extreme E, qui a organisé les premiers tours de sa série de cinq événements en Arabie saoudite et au Sénégal plus tôt cette année, met fortement l’accent sur la sensibilisation au changement climatique. Il a déjà créé des équipes attirées telles que Andretti et Ganassi, ainsi que des équipes dirigées par les champions du monde de Formule 1 Lewis Hamilton, Jenson Button et Nico Rosberg.

Le PDG de McLaren Racing, Zak Brown, a déclaré que l’engagement de l’équipe à améliorer sa durabilité était l’une des raisons pour lesquelles elle avait choisi de s’étendre à la nouvelle série.

« Nous avons une longue histoire de compétition dans de multiples formes de sports motorisés [and] innovant », a expliqué Brown. « Nous avons une longue histoire dans la courte histoire de l’électrification dans le sport automobile, en participant à la Formule E depuis ses débuts avec les technologies. Et nous menons l’équipe de Formule 1 en matière de développement durable et ce depuis 2013.

« Nous sommes maintenant très heureux de rejoindre Extreme E en 2022 pour accélérer nos apprentissages, nos programmes de développement durable et de diversité et, finalement, continuer à développer la franchise McLaren Racing. Tout comme notre succès maintenant en IndyCar, l’esport et, bien sûr, la Formule 1 étant le summum de nos activités de sport automobile. »

Brown a l’intention de McLaren d’avoir « la proposition la plus excitante d’une équipe de course autour du monde » en participant à un large éventail de championnats. « D’où notre entrée, dans laquelle nous avons pleinement l’intention d’être compétitifs, de viser des victoires et finalement de nous battre pour le championnat. »

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

L’équipe a déjà envisagé de participer à la Formule E et au Championnat du monde d’endurance. Brown a déclaré que ces options n’étaient pas exclues, mais qu’il ne voulait pas laisser passer l’opportunité de prendre l’une des places limitées dans Extreme E.

« Je pense que la franchise sera vendue rapidement », a-t-il expliqué. « Quand vous vous lancez dans quelque chose comme le WEC, il n’y a aucune pression pour faire partie d’un nombre « X » d’équipes. Nous avons donc senti avec le succès de la série que nous n’avions pas le luxe d’attendre peut-être encore six mois.

« Aussi l’importance de la durabilité et de la diversité pour McLaren Racing et la capacité d’accélérer ce programme et la demande de nos partenaires et notre désir de comprendre les technologies et d’en tirer des leçons. C’est donc pour toutes ces raisons que nous avons pris la décision d’entrer dans l’Extreme E maintenant pendant que nous continuons à évaluer ces autres opportunités de course.

Brown est déjà connecté à l’un des concurrents de l’Extreme E via son équipe United Autosports, qui concourt en partenariat avec Andretti. Cependant, il a précisé qu’il n’y aurait pas de chevauchement entre cela et l’équipe de McLaren.

« Je suis un partenaire silencieux de United Autosports dans le cadre de la gestion quotidienne de l’équipe. Pour moi personnellement, c’est ma détente. C’est mon golf lors d’un week-end de course, si je ne fais pas mon travail de jour. Je suis donc 100% McLaren en ce qui concerne les activités de course.

« Donc, en ce qui concerne spécifiquement Andretti United Extreme, je vais continuer à les laisser faire ce qu’ils font, c’est-à-dire diriger l’équipe et n’avoir aucune implication dans cela et me concentrer à 100% sur les efforts de McLaren. »

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Autre sport automobileParcourir tous les autres articles sur le sport automobile

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Share