Meghan Markle s’apprête à «riposter contre» Piers Morgan dans un «match verbal malveillant» | Royal | Nouvelles

Piers Morgan s’est récemment exprimé dans sa première grande interview télévisée depuis son départ de Good Morning Britain. S’adressant à Tucker Carlson de Fox News, l’ancien présentateur de GMB a défendu la position qu’il a prise sur Meghan Markle et la bombe du prince Harry s’est assise avec Oprah Winfrey. Piers a déclaré à l’animateur de Fox News qu’il ne croyait pas à 17 des affirmations faites lors de l’interview du couple le mois dernier, ce qui a conduit Angela Levin, une initiée du palais, à insister sur le fait que Meghan “voudra riposter”.

Mme Leven a déclaré à Mike Graham de TalkRADIO: “Je pense que c’est un peu comme un match de boxe verbale.

«Chacun d’eux gagne une manche et l’autre gagne revient et est plus méchant ou plus difficile ou dit plus de choses.

«Ils ont une chose en commun et c’est qu’aucun d’eux n’aime perdre.

“Alors, ils continuent à faire des lots.”

Le biographe royal a poursuivi: «J’imagine que les avocats sont en train de déterminer s’il y a une phrase ou un verbe ou quelque chose sur lequel Piers a dit qu’ils pourraient sauter.

«Donc je pense que c’est un peu précipité de dire qu’elle n’est pas encore revenue.

«C’est une femme très déterminée, fortement enceinte ou non.

“Elle voudra se battre.”

A son départ d’ITV, Piers a déclaré: “J’ai eu une bonne conversation avec ITV et nous avons accepté de ne pas être d’accord.”

Il a ajouté: «Je crois en la liberté d’expression, je crois au droit d’être autorisé à avoir une opinion. Si les gens veulent croire Meghan Markle, c’est tout à fait leur droit.

«Je ne crois presque rien de ce qui sort de sa bouche et je pense que les dommages qu’elle a causés à la monarchie britannique et à la reine à un moment où le prince Philip est à l’hôpital sont énormes et franchement méprisables.

“Si je dois tomber sur mon épée pour avoir exprimé une opinion honnête sur Meghan Markle et cette diatribe de cale avec laquelle elle est sortie dans cette interview, qu’il en soit ainsi.”