Mercedes « aime » que Red Bull soit « distrait » par une plainte de PU

Enfermé dans une bataille acharnée avec Red Bull pour les titres mondiaux, Toto Wolff aime que le groupe motopropulseur de Mercedes cause une «distraction» à Red Bull.

De retour sur la piste après la pause estivale, des rapports ont émergé affirmant que Red Bull avait approché la FIA pour remettre en question un « truc » qu’ils soupçonnaient que Mercedes utilisait.

Il concerne les capteurs du groupe motopropulseur Mercedes qui enregistrent les températures du plénum d’admission du moteur et si le plénum d’admission de Mercedes a des parois qui peuvent être remplies de liquide surfondu qui pourrait accélérer le refroidissement de l’air dans la chambre de tranquillisation. Cela permettrait une augmentation significative de la puissance.

Red Bull veut savoir si les capteurs de température sont situés de manière à capturer avec précision toute baisse en dessous du minimum légal.

La réglementation F1 stipule que la température de l’air du plénum doit être d’au moins 10 degrés au-dessus de la température ambiante extérieure en moyenne sur le tour. Les capteurs FIA suivent cela.

Plutôt que d’être agacé par une autre plainte de leurs rivaux au titre, Wolff dit qu’il adore ça.

« Nous aimons le fait qu’ils consacrent du temps à ces choses et à des recherches et accueillons très chaleureusement toute initiative qu’ils souhaitent faire, puis l’examinent », a déclaré Wolff à Sky Sports F1.

« Si c’est une distraction pour [the] autre équipe, c’est bien. Cela arrive toujours.

« [I am] habitué à cela et c’est le cours normal des événements.

Découvrez toutes les dernières marchandises Mercedes via la boutique officielle de la Formule 1

Quant à savoir quand le patron du sport automobile de Mercedes estime qu’une décision sera prise par la FIA, il a déclaré : « J’aimerais que nous ayons une sorte de solution spéciale, mais c’est le modus operandi en Formule 1, comme d’habitude.

« Des questions sont adressées à la FIA, des questions sont posées. C’est tout à fait normal.

La question de Red Bull sur le groupe motopropulseur de Mercedes intervient à un moment où le personnel du moteur Mercedes se rend chez Red Bull pour rejoindre la nouvelle division Red Bull Powertrain de l’équipe de Milton Keynes.

Cela a soulevé des questions quant à savoir si l’un des membres du personnel de Mercedes avait «offert des informations».

Horner n’a pas tardé à le nier.

« Vous savez que ce serait complètement illégal de faire quelque chose comme ça, alors bien sûr que non », a-t-il déclaré.

« Mais ce n’est pas Red Bull qui est à l’origine de tout cela, je pense qu’il y a quelques autres fabricants qui ont remarqué certaines choses sur lesquelles ils demandent juste des éclaircissements, ce qui est tout à fait normal. »

Share