Mercedes “ fière ” d’offrir un test à Romain Grosjean

Toto Wolff dit que cela le rendait «fier» de pouvoir offrir à Romain Grosjean une dernière course en Formule 1, la sortie ayant lieu le 29 juin.

Grosjean a quitté la Formule 1 la saison dernière dans des circonstances dramatiques, son dernier Grand Prix se terminant par une boule de feu alors que son Haas se séparait en deux lorsqu’il s’est écrasé dans un garde-corps au début du Grand Prix de Bahreïn.

Souffrant de brûlures aux mains, il n’a pas pu participer aux deux dernières courses du championnat.

Le Français a fait savoir que ce n’était pas ainsi qu’il voulait dire au revoir à la Formule 1 avec Wolff, le patron du sport automobile de Mercedes, lui offrant un test unique et une dernière course à un grand prix.

Ce dernier a dû être annulé après que la Formule 1 ait changé la date du GP de France, le week-end de course se heurtant désormais aux engagements IndyCar de Grosjean.

Son test ponctuel se poursuivra toujours, prévu le 29 juin.

Le 10 fois sur le podium de la F1 a déjà eu un siège avec l’équipe de Brackley, Wolff révélant que cela le rendait «fier» de voir Grosjean monter dans une Mercedes.

“Il était très heureux, il a apprécié”, a déclaré l’Autrichien à Motorsport.com à propos de la visite de Grosjean à l’usine. «Nous l’avons également apprécié.

«Voir quelqu’un avec autant d’expérience en F1 avec un sourire sur son visage et ensuite donner son avis sur les choses qui ont attiré son attention.

“Il m’a dit:” Maintenant, je comprends, maintenant que je suis ici. ” C’est bon pour nous tous d’entendre.

«Nous sommes fiers qu’il ait maintenant essayé un siège chez Mercedes avec sa main blessée.

«Ce sera très spécial de le voir, Romain et Mercedes faire quelques tours, il fera une journée d’essais.

«C’est quelque chose dont nous pouvons être fiers.»

Grosjean testera le W10 de Lewis Hamilton, vainqueur du championnat 2020.

“C’est très spécial, vous n’avez pas vraiment beaucoup de chances de conduire en Formule 1, tout d’abord une voiture de champion du monde et en plus pour vous-même que de développer des performances”, a-t-il déclaré à Sky F1.

«C’est une opportunité tout à fait unique. J’en ai entendu parler pour la première fois lorsque j’étais dans mon lit d’hôpital à Bahreïn et que je luttais contre un peu de douleur, et je l’ai beaucoup chéri, et je suis tellement reconnaissant et reconnaissant que ces mots aient été gardés et que cela se produise.

«Quand j’étais dans la lutte contre les incendies pour ma vie, j’ai pensé à beaucoup de choses, et l’une d’elles était que je ne voulais pas terminer ma carrière en Formule 1 sur une telle note.

«Et avoir la chance de conduire la Mercedes avec l’équipe la plus titrée de l’histoire du sport, c’est très unique et quelque chose de beau.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.