in

Mercedes fonctionne en dessous du niveau de « championnat »

Andrew Shovlin de Mercedes admet que l’équipe ne fonctionne pas actuellement à un niveau suffisamment élevé pour remporter les titres 2021.

Pendant un certain temps, il a semblé que Mercedes avait mis un terme à la menace de Red Bull, remportant trois des quatre premières courses, mais depuis lors, il y a eu un changement complet de dynamique.

L’équipe allemande n’a pris que sept points sur les deux courses depuis, permettant à Max Verstappen de devenir leader du championnat des pilotes, tandis que Red Bull compte 26 points d’avance sur celui des constructeurs.

Il n’y a cependant aucune excuse venant du camp Mercedes, avec leur directeur de l’ingénierie de piste, Shovlin, admettant que leur forme actuelle n’est pas du niveau requis pour redevenir champions, après sept ans de domination au classement des pilotes et des constructeurs.

« Le plus gros problème auquel nous devons faire face est que lors des deux dernières courses, nous n’avons pas été assez bons », a-t-il déclaré après le Grand Prix d’Azerbaïdjan.

« Pas assez rapide, nous avons fait des erreurs, nous avons du mal à enclencher les pneus et nous avons été en retrait lors des essais libres.

«Nous connaissons le niveau qu’il faut pour gagner des championnats et nous ne sommes pas à ce niveau en ce moment, nous devons donc nous regrouper et revenir en jouant comme nous le savons.

« Nous avons l’équipe, la voiture et les pilotes pour gagner, mais nous devons être durs et honnêtes avec nous-mêmes au cours des prochains jours. Nous avons eu des jours comme ça avant et à chaque fois nous sommes revenus forts et nous chercherons à le faire en France.

Découvrez toutes les dernières marchandises Mercedes via la boutique officielle de la Formule 1

Monaco et Bakou étaient des courses étranges pour Mercedes dans lesquelles un manque de rythme a coûté à un pilote, tandis que pour l’autre c’était le résultat d’une erreur.

Lewis Hamilton était loin de sa meilleure forme à Monaco, franchissant la ligne P7 après un week-end difficile, tandis que Valtteri Bottas courait P2 dans cette course jusqu’à ce qu’un problème avec un écrou de roue à son pit-stop l’oblige à abandonner.

Ensuite, à Bakou, c’était Bottas complètement dépourvu de rythme, terminant en dehors des points, tandis que Hamilton a accidentellement modifié ses freins et est parti en défiant Sergio Perez pour la tête.

Après s’être remis de la sortie de secours du virage 1, il a terminé le GP d’Azerbaïdjan en 15e position.

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Anciens du Bayern Munich : après une performance sensationnelle à l’Euro U-21, Niklas Dorsch cherche un avenir en Bundesliga

iOS 15 : voici toutes les nouveautés de FaceTime