in

Mercedes “ne peut pas continuer à perdre des points comme ça”, déclare Wolff · .

Le PDG de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que l’équipe ne pouvait pas se permettre de continuer à gaspiller des opportunités de marquer des points après ses mauvais résultats en Azerbaïdjan et à Monaco.

L’équipe n’a pris que sept points lors des deux dernières courses. Il s’agit de leur pire performance dans des événements consécutifs depuis la fin de la saison 2012.

Wolff craint pour les chances de championnat de l’équipe si elle ne change pas de forme. “Je pense qu’il y a beaucoup de choses qui ne se passent pas bien comme elles l’ont fait ces dernières années”, a-t-il déclaré aux médias après la course d’hier, au cours de laquelle les deux voitures ont terminé en dehors du top 10.

« Sur le plan opérationnel, ce n’est pas notre ‘A-game’. Nous n’avons pas trouvé le point idéal de la voiture lors des qualifications et de la course : avoir une voiture de qualification et une voiture de course rapide.

« Il y a tellement de choses que nous devons améliorer que je veux juste m’y mettre dès maintenant après cet appel, afin de m’assurer que nous sommes réellement en mesure de concourir pour ce championnat. Parce que nous ne pouvons pas continuer à perdre des points comme nous l’avons fait à Monaco et ici. Ce n’est tout simplement pas acceptable pour nous tous.

Mercedes a perdu des voitures en tête dans chacune des deux dernières courses. Valtteri Bottas a occupé la deuxième place au début du Grand Prix de Monaco jusqu’à ce qu’un arrêt au stand bâclé l’oblige à abandonner.

Sondage : Notez la course – Grand Prix d’Azerbaïdjan 2021Lewis Hamilton a passé une grande partie de la course d’hier en troisième position avant d’hériter de la deuxième place lorsque Max Verstappen a abandonné. Il était sur le point de dépasser Sergio Perez pour la tête au redémarrage lorsqu’il est parti après avoir accidentellement modifié ses réglages de frein et a terminé en dehors des positions de points.

Wolff, qui a pris en charge les opérations de Mercedes F1 en 2014, a décrit les courses passées comme les moments les plus «difficiles» qu’il ait traversés dans le rôle.

“Ne pas avoir de performance à Monaco, puis Valtteri qui aurait réussi à monter solidement sur le podium en ayant besoin d’un arrêt au stand de 36 heures n’est pas vraiment une grande réussite au regard des normes que nous nous fixons”, a-t-il déclaré.

A Bakou, le W12 n’était “dans presque toutes les sessions nulle part”, a-t-il ajouté. « Il n’est tout simplement pas acceptable que nous ne mettions pas la voiture dans une position performante après le départ ou après les arrêts aux stands. Nous perdons des secondes sur une seconde pour mettre la voiture dans une fenêtre heureuse. Cela fonctionne, cela prend trop de temps.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Grand Prix d’Azerbaïdjan 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix d’Azerbaïdjan 2021

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Pécheur de Roland Garros, en direct