Mercedes récupère le moteur de Valtteri Bottas pour le Portugal

Malgré le lourd accident de Valtteri Bottas à Imola, Mercedes aurait sauvé le moteur et l’utilisera au Grand Prix du Portugal.

Alors que Bottas cherchait à se défendre contre George Russell de Williams à l’approche de Tamburello lors du Grand Prix d’Émilie-Romagne, le duo est entré en collision à grande vitesse, bien que les deux soient heureusement repartis indemnes.

Russell a perdu le contrôle de son FW43B après avoir plongé une roue sur l’herbe mouillée, ce qu’il a d’abord imputé à Bottas qui, selon lui, avait fait un mouvement inutile.

Le duo a eu un échange passionné dans le gravier après l’incident avec Russell donnant une gifle à Bottas sur le casque, auquel le Finlandais a rendu un majeur, bien que dans les jours qui ont suivi, Russell ait présenté des excuses publiques.

Le patron de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, a critiqué son protégé Russell pour les dommages causés à la voiture de Bottas, affirmant que cela pourrait entraver les capacités de l’équipe à apporter des améliorations tout au long de la saison, mais il semble que le moteur du W12 de Bottas ait miraculeusement résisté à l’accident. .

Motorsport.com déclare que le groupe motopropulseur a été envoyé à Brixworth pour une inspection détaillée afin de voir s’il pouvait être remis en service lors du prochain Grand Prix du Portugal, et la bonne nouvelle était que c’était possible.

«Le résultat de l’analyse a été positif dans ce cas, et les techniciens ont décidé de remonter le bloc moteur sur la voiture de Bottas pour le voyage à Portimao», confirme leur rapport.

«Les techniciens semblent confiants quant au bon fonctionnement de l’unité, mais dans ces cas, le dernier accord viendra de la piste.»

Découvrez les dernières marchandises Valtteri Bottas via la boutique officielle de Formule 1

Au cours d’une saison record de 23 courses, Mercedes sera ravie d’avoir évité la nécessité d’utiliser de nouveaux composants de moteur, ce qui comporte un risque de pénalités une fois que la tolérance autorisée pour chaque pièce est dépassée.

En vertu de la réglementation actuelle, chaque conducteur a droit à trois moteurs à combustion interne et turbocompresseurs, ainsi qu’à trois composants MGU-K et MGU-H.

Les éléments Energy Store et Control Electronics sont alors limités à seulement deux pour la saison.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!