Mercedes réfléchit à d’autres changements de moteur Lewis Hamilton

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que l’équipe avait des discussions en cours sur la possibilité d’apporter davantage de modifications au moteur de la voiture de Lewis Hamilton.

Le groupe motopropulseur Mercedes attire beaucoup l’attention en cette fin de saison 2021, tant du point de vue de la puissance que de la fiabilité.

Les Silver Arrows ont réussi à débloquer un rythme sérieux ces derniers mois, le patron de Red Bull Christian Horner et le conseiller en sport automobile Dr Helmut Marko comparant cela à la possibilité de conduire un tour entier avec le volet DRS ouvert.

Cette puissance a déjà été démontrée lors de la journée d’ouverture des essais sur le Circuit des Amériques avant le Grand Prix des États-Unis, mais la fiabilité aussi.

Sebastian Vettel, George Russell et Valtteri Bottas, tous des pilotes propulsés par Mercedes, ont écopé de pénalités sur la grille avant la course de dimanche. Vettel et Russell seront tous les deux à l’arrière après avoir embauché de toutes nouvelles unités de puissance, tandis que Bottas a une baisse de cinq places à affronter après avoir affronté un autre élément ICE.

Hamilton, quant à lui, qui avait perdu 10 places au Grand Prix de Turquie pour son quatrième ICE de la saison, pourrait avoir plus de pénalités liées au moteur avant la fin de la saison alors que Mercedes évalue le risque par rapport à la récompense.

Avec seulement six points séparant Hamilton et Verstappen dans le championnat des pilotes, un abandon à cette étape cruciale de l’année pourrait s’avérer incroyablement coûteux.

« Je ne peux pas dire si nous en prendrons un et quel est le pourcentage, mais évidemment le risque est toujours là », a déclaré le patron de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, lors de la conférence de presse FIA ​​de vendredi.

«Ce qui est difficile à évaluer, c’est, voulez-vous anticiper la situation et prendre une autre pénalité et prendre le coup, ou voulez-vous vraiment l’exécuter et ensuite éventuellement risquer un DNF.

« C’est une discussion qui se déroule au moment où nous parlons et nous n’avons pas encore trouvé les bonnes réponses.

« Je pense que lorsque vous regardez Monza par exemple, Valtteri a dû partir de l’arrière et nous perdons des points en cours de route.

«Nous essayons de pousser la performance chaque année et cette année, nous sommes arrivés à un point où cela nous a coûté des points.

«Mais au cours des sept ou huit dernières années, cet état d’esprit nous a permis de remporter des courses et des championnats. J’aurais espéré moins de pénalités et moins de moteurs, mais cette année, cela nous a vraiment durement touchés et McLaren et Aston Martin ont été plus chanceux à cet égard.

« Nous devons juste le prendre sur le menton et faire le meilleur travail possible. »

Wolff était particulièrement défensif lorsque Sky F1 a tenté d’obtenir des détails spécifiques sur les gains du moteur Mercedes, affirmant qu’ils avaient été « nourris de beaucoup de taureaux **** » à ce sujet.

Share