Mettre en œuvre le programme One Nation, «One Ration Card» d’ici le 31 juillet, ordonne la Cour suprême aux États et aux UT

Le banc a adopté les ordonnances dans une affaire suo motu concernant le bien-être des travailleurs migrants.

La Cour suprême a demandé à tous les États et territoires de l’Union de mettre en œuvre le programme «Une nation, une carte de rationnement» pour les travailleurs migrants d’ici le 31 juillet. La cour suprême a également demandé aux gouvernements des États de gérer des cuisines communautaires pour nourrir les migrants jusqu’à la fin de la Pandémie de covid19. Il a ordonné au gouvernement central d’allouer des céréales alimentaires supplémentaires aux États à cette fin. Un banc des juges Ashok Bhushan et MR Shah a entendu un plaidoyer déposé par des militants demandant des instructions au Centre et aux États concernant la sécurité alimentaire, les transferts d’argent et d’autres mesures de bien-être pour les travailleurs migrants. En émettant une série de directives au cours de l’audience, la plus haute juridiction a ordonné aux États de mettre en place un programme visant à fournir des rations sèches aux travailleurs migrants.

Le tribunal a également ordonné au gouvernement central de développer un site Web en consultation avec le Centre national d’informatique pour enregistrer les travailleurs non organisés et migrants. Le banc a adopté les ordonnances dans une affaire suo motu concernant le bien-être des travailleurs migrants.

La plus haute juridiction a également interrogé le Centre pour ne pas avoir préparé une base de données nationale des travailleurs non organisés malgré ses ordres. Le tribunal a exprimé son mécontentement en disant que bien que Rs 417 crore aient été déboursés pour créer la base de données, le travail se déroulait à un rythme d’escargot.

Représentant le Centre, le solliciteur général Tushar Mehta a fait valoir qu’il faudrait encore trois à quatre mois au Centre national d’informatique (NIC) pour préparer la base de données. À cela, le tribunal a noté que cela devrait prendre moins de temps puisqu’il ne s’agit que d’un module.

Les requérants dans l’affaire avaient soutenu que les États avaient offert peu d’aide sociale aux migrants forçant la deuxième vague d’exode cette année.

L’affaire a été déposée en 2020 pour demander au gouvernement central de fournir des rations sèches dans le cadre du programme Atma Nirbhar Bharat à environ 8 crores de travailleurs migrants qui ne sont pas couverts par la loi nationale sur la sécurité alimentaire (NFSA).

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share