Michael Vaughan revendique Ashes alors que la Nouvelle-Zélande bat l’Angleterre .

Michael Vaughan craint pour l’Angleterre «fragile» avant les Ashes (Photo: .)

L’Angleterre n’a «aucune chance» de remporter les Ashes en Australie si leur équipe de frappeurs «fragile» continue de lutter, a déclaré l’ancien capitaine Michael Vaughan.

L’équipe de Joe Root a été éliminée pour 122 dans la deuxième manche du deuxième test à Edgbaston – avec le joueur rapide Mark Wood marquant le meilleur score avec seulement 29 – alors que la Nouvelle-Zélande a remporté une victoire de huit guichets pour remporter la série.

Il s’agit de la première victoire des Black Caps en Angleterre depuis 1999 et signifie que l’équipe de Kane Williamson se qualifiera pour la finale du Championnat du monde d’essai contre l’Inde en pleine forme.

L’Angleterre a été largement dominée lors du premier test et aurait peut-être perdu s’il n’y avait pas eu de fortes pluies à Lord’s et Vaughan.

« Ils n’ont maintenant que cinq chances de trier le bâton avant les Ashes », a déclaré Vaughan à BBC Test Match Special.

«Ils ne peuvent pas arriver en Australie avec une équipe de frappeurs aussi fragile – ils n’auraient aucune chance. L’Angleterre a trop bricolé.

« Tout s’est dégradé pour l’Angleterre depuis qu’elle a gagné 1-0 en Inde. Ne vous moquez pas de Test cricket. L’Angleterre n’est pas une assez bonne équipe pour s’amuser.

« Cette équipe de frappeurs est fragile et nous devons maintenant commencer à regarder les joueurs et à nous demander s’ils sont assez bons, car ils continuent à sortir à bon marché. »

Le recordman d’Angleterre, Sir Alastair Cook, a ajouté: “ Vous regardez toujours l’Angleterre en pensant que s’ils perdent un guichet, ils pourraient facilement en perdre deux, trois ou quatre.

« Lorsque la pression monte, qu’il s’agisse d’inexpérience ou que les joueurs ne soient tout simplement pas assez bons, ils ne peuvent pas résister au bowling de l’opposition. »

Plus à venir…

Plus : Cricket

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page sport

Suivez Metro Sport sur nos réseaux sociaux, sur Facebook, Twitter et Instagram

Share