Mick Schumacher espérait être en « concours Q2 » en Styrie

Mick Schumacher a déclaré qu’il espérait être plus proche du peloton lors des qualifications du Grand Prix de Styrie, mais une petite erreur dans son dernier tour lui a coûté une chance de Q2.

Le jeune Allemand avait établi un chrono suffisamment bon pour une place en Q2 pour la première fois de sa jeune carrière lors de la dernière course au Paul Ricard, mais n’a pas pu donner suite à cette performance en se mettant en lice pour passer la première qualification séance en Autriche.

Cependant, le classement n’a pas été une bonne lecture pour la paire Haas, Schumacher en P19 étant 0,612 seconde plus lent que l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen une place devant lui.

Cependant, il a estimé qu’une amélioration par rapport à son meilleur temps aurait été possible sans une erreur lors de son dernier run de la séance.

« Tout le monde s’est beaucoup amélioré lors de la dernière manche », a déclaré Schumacher après les qualifications.

« Je ne sais pas à quel point nous nous serions améliorés. En pensant que nous l’aurions fait, nous aurions été autour de P16/P17, ce qui nous aurait peut-être mis en lice pour la Q2. Mais il semblait que les gars de Williams pouvaient simplement augmenter leur moteur un peu plus que nous. [before qualifying]. Malheureusement, mais néanmoins un très bon week-end jusqu’à présent.

Découvrez la collection Haas via la boutique officielle de Formule 1

Alors que les recrues de Haas continuent d’accumuler des kilomètres dans leurs premières voitures de Formule 1, Schumacher a ajouté qu’il espère utiliser la course pour essayer de rivaliser avec ceux qui les entourent.

« Nous avons eu de très bonnes séances d’essais libres jusqu’à présent, et maintenant nous devons faire un peu plus en course », a poursuivi Schumacher.

« J’espère que le rythme de course sera suffisant pour suivre les gars et j’espère que nous aurons quelques batailles.

« Je ne m’attends pas à être beaucoup plus rapide que quiconque autour de nous, mais si nous parvenons à prendre soin de nos pneus et à faire un peu plus ici et là, nous pourrons peut-être rester avec eux et nous battre avec eux. »

Nikita Mazepin, quant à lui, a déclaré qu’il se sentait frustré que les réglages de sa voiture soient probablement aussi solides qu’ils auraient pu l’être lors des premiers essais, avec des changements apportés tout au long du week-end le faisant parfois reculer. Il alignera P20 pour le Grand Prix de Styrie.

« Malheureusement, nous n’avons pas beaucoup de séances d’essais en Formule 1 et si vous n’expérimentez pas et que vous êtes très conservateur avec les réglages, alors l’opportunité d’en trouver beaucoup est également moindre », a-t-il déclaré après la séance.

« J’utilisais évidemment les essais libres pour trouver des choses qu’il n’y avait aucune garantie de fonctionner et pour être honnête, elles ne fonctionnaient pas. Nous venons de revenir à une configuration de départ originale et les choses étaient vraiment comme nous l’avions prévu.

Suivez toute l’action du Grand Prix de Styrie avec le live center PlanetF1

Share