Milton Keynes : Coups de feu alors qu’un homme décède dans un « incident grave » – ouverture d’une enquête | Royaume-Uni | Nouvelles

Une enquête indépendante obligatoire sur la conduite de la police au cours de l’incident a été ouverte. Des agents ont été appelés à Denmead, Two Mile Ash, Milton Keynes vers 9h40 vendredi matin après des informations faisant état d’une «perturbation grave» en cours dans une résidence.

La police de Thames Valley a déclaré dans un communiqué: « En quelques minutes, des policiers se sont rendus sur les lieux, [and] une entrée forcée a été faite dans une propriété, agissant sur l’information d’un témoin.

«À l’entrée, les agents ont observé un homme dans la trentaine, qui semblait être décédé, ainsi qu’un jeune enfant gravement blessé.

« Ils ont rencontré un homme dans la vingtaine, dans la propriété.

« À ce stade précoce de l’enquête, il est entendu que les agents ont déployé Taser, avant que des coups de feu ne soient tirés sur l’homme. »

La force l’a décrit comme un « incident grave ».

La police de Thames Valley a déclaré que les premiers soins immédiats avaient été prodigués par des agents à l’homme dans la vingtaine avant qu’il ne soit soigné par les ambulanciers.

Cependant, l’homme a ensuite été déclaré mort sur les lieux.

L’Office indépendant pour la conduite de la police (IOPC) a été informé dans le cadre d’un renvoi obligatoire et a lancé une enquête indépendante.

LIRE LA SUITE: Un manifestant chahute la sœur de Jo Cox pour son soutien aux droits des LGBT

Christian Bunt, chef de la police adjoint, a déclaré: «Ce qui s’est passé ce matin ne peut être décrit que comme absolument tragique et aura sans aucun doute un impact sur la communauté.

«Nos pensées vont à ceux qui ont été touchés par cet incident.

« Notre unité des crimes majeurs travaille en étroite collaboration avec l’IOPC pour comprendre exactement ce qui s’est passé.

« À ce stade, personne d’autre n’est recherché dans le cadre de cette enquête et nous cherchons à soutenir toutes les personnes impliquées.

« Les membres de la communauté verront une présence policière accrue.

« Nous demandons à toute personne ayant des préoccupations ou des informations de bien vouloir parler à l’un de nos officiers en uniforme. »

Toute personne susceptible de détenir des informations est invitée à appeler le 101 ou à signaler en ligne en citant la référence 20210626-0652

S’ils souhaitent rester anonymes, ils peuvent contacter Crimestoppers au 0800 555 111.

Share