Mytheresa fait équipe avec le Centre Pompidou pour une grande exposition d’artistes féminines – WWD

LONDRES – Mytheresa met à l’honneur une foule d’artistes féminines, faisant équipe avec le Centre Pompidou pour un spectacle intitulé «Women in Abstraction» qui se déroulera du 19 mai au 23 août, puis parcourra le monde entier.

Le spectacle promet une «nouvelle interprétation de l’histoire de l’abstraction», de ses origines aux années 1980, et rassemble les contributions de plus de 100 artistes féminines dont Anni Albers, Vanessa Bell, Louise Bourgeois, Sonia Delaunay-Terk, Barbara Hepworth, Yayoi Kusama, Georgia O’Keefe et Arpita Singh.

«L’autonomisation des femmes est une mission qui nous tient vraiment à cœur chez Mytheresa. Cette exposition montre l’importance et l’impact des œuvres d’art des femmes et leur donne la reconnaissance qu’elles méritent au sein du mouvement abstrait, à l’échelle mondiale », a déclaré Michael Kliger, PDG de Mytheresa.

Floriane de Saint Pierre, présidente du conseil d’administration des amis du Centre Pompidou, et Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou, font partie des moteurs du salon.

La commissaire en chef Christine Macel a déclaré que le spectacle visait à démontrer «comment les femmes artistes ont été les principales actrices et co-créatrices de la modernité et de ses conséquences», et à quel point elles ont contribué à toutes les disciplines de l’abstraction, «et brisent ainsi le manteau de l’invisibilité qui couvre encore bon nombre de leurs principales contributions. »

Le spectacle prendra la forme d’un bilan chronologique mêlant beaux-arts, danse, photographie, cinéma et arts décoratifs, les artistes étant présentés «comme des acteurs et co-créateurs à part entière du modernisme et de ses séquelles».

Il vise à donner aux femmes artistes «une nouvelle place» dans l’histoire de l’abstraction et à révéler pourquoi de nombreuses artistes féminines n’ont pas nécessairement recherché la reconnaissance. L’exposition aura également un point de vue mondial, s’intéressant aux mouvements de l’art abstrait en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Asie.

Les artistes afro-américains du début des années 1970 seront également à l’honneur à l’exposition du Centre Pompidou.

Les organisateurs ont déclaré que l’émission poserait également des questions, notamment «Qu’est-ce que l’abstraction exactement? et ‘Pouvons-nous continuer à isoler les femmes artistes dans une histoire distincte alors que nous voudrions que cette histoire soit polyvocale et non genrée?’ »

Après son passage au Pompidou, l’exposition sera présentée au Musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne, du 22 octobre au 27 février 2022. Sur la base des collections du Musée National d’Art Moderne, une autre version ouvrira en avril 2022 au Centre Pompidou x West Bund Museum à Shanghai.