in

Nadal, pas de date de retrait

04/06/21 à 22:03 CEST

Rafael Nadal Il a fêté ses 35 ans par une victoire et a encore intactes ses chances de remporter Roland Garros malgré son âge. Le joueur de tennis majorquin ne pense pas encore à la retraite mais il a une chose très claire. Pour continuer, il doit s’amuser sur la piste, à l’entraînement et espérer que les blessures le respectent. Si ces prémisses sont respectées, il y aura combat : « Je n’ai pas hâte d’avoir 35 ans, j’aurais préféré avoir 34 & rdquor;. Si je passe un bon moment et que mon corps le permet, je n’ai pas de date de retrait. Mais c’est aussi vrai que quand j’avais 25 ans je n’aurais jamais imaginé être ici avec 35 & rdquor;.

Bien qu’aussi bon qu’il soit, il sait que l’âge ne passe pas en vain : “Je vois qu’il est difficile d’atteindre 40 ici, mais nous y sommes et si je suis heureux de faire ce que je fais et que je suis en bonne santé, je continuerai & rdquor;.

Nadal, qui a reconnu que jouer dans la session de nuit n’aime pas « Et moins sans public & rdquor ;, Il a tout de suite dit “mais je m’adapte, ça m’a touché la nuit, j’espère que ça me touchera le jour les autres jours et avec les gens & rdquor;.

Rafa a insisté pour que « Jouer sans public est moche et encore plus la nuit. Mais vous jouez sur l’un des courts les plus impressionnants du monde dans un tournoi très important pour moi, je n’ai aucun sentiment négatif, je l’affronte avec une attitude parfaite à tout moment & rdquor ;.

Un rival qui vous exigera

Aujourd’hui, il affronte les Britanniques Cameron Norrie , qu’il a battu récemment à Barcelone, en troisième équipe et sur la piste Suzanne-Lenglen. Concernant Norrie, il a commenté que « c’est un grand joueur qui gagne de nombreux matchs, il a battu de très bons joueurs de tennis. Je dois jouer mon meilleur match. Il a un style qui n’est pas facile pour l’adversaire, j’espère être au niveau nécessaire & rdquor ;.

Djokovic et Federer, au huitième

Les deux autres composantes du ‘Big-three’ joueront également leur match à la recherche d’une place pour les huitièmes de finale, toutes deux sur le court central. Novak Djokovic il sera le premier à prendre la piste pour affronter le Lituanien Ricardas Berankis, 93e mondial et qui s’est imposé à trois reprises sans avoir renoncé à un set.

De son côté, le rival de Roger Federer qui jouera dans la session de nuit (21h00) sera l’Allemand Dominik Koepfer qui n’a jamais été mesuré auparavant.

La représentante Cori Bush, qui veut financer la police, a dépensé 30 000 $ de l’argent des contribuables en sécurité privée 10z viral

Le maintien de Koeman est une mauvaise nouvelle pour sept joueurs du Barca – rapport