Nairo Quintana fait ses débuts avec une victoire dans la Vuelta Asturias

SPORT.es

30/04/2021 à 19h30 CEST

Le Colombien Nairo Quintana (Arkéa) a remporté ce vendredi la première étape de la 63e édition de la Vuelta a Asturias, à Alto de Carabanzo, après une attaque qui lui a permis d’atteindre la ligne d’arrivée avec un avantage de 20 secondes sur le Français Pierre Latour (Direct Energie) et qui le place en tête de la course.

La journée, avec 7 ports – dont l’un, La Collaona, de première catégorie – a été la moins favorable pour un Nairo Quintana qui a scellé sa première victoire après avoir été confiné à sept kilomètres de l’arrivée. Il l’a mis sur les rails avec une attaque avant le dernier port et l’a certifié avec un autre en pleine descente vers Pola de Lena.

L’étape, qui a débuté à Oviedo, a commencé avec l’évasion précoce du Portugais Daniel Viegas (Eolo-Kometa) et de l’Espagnol José Gutiérrez (Gios), qui ont couronné ensemble Alto La Fumarea (2e).

L’Espagnol a laissé les Portugais derrière dans le port le plus exigeant de l’étape, Alto de La Collaona (1er), et a tenu en tête jusqu’à ce que le peloton le rejoigne dans la montée vers La Cabaña (3e), rôle qui sert le coureur. del Gios pour remporter le maillot du leader de la montagne.

Dans ces 30 derniers kilomètres de l’étape, c’était un autre groupe composé de 19 coureurs, et avec l’Espagnol Héctor Carretero (Movistar) en tête, celui qui a lancé Carabanzo (3e) pour couronner.

Latour et Quintana ont annulé l’avantage de Carretero avant de terminer la dernière montée de la journée, et c’est peu avant d’atteindre le sommet que l’ancien pilote Movistar a lancé l’attaque finale..

Quintana a réussi à couronner seul l’Alto de Carabanzo et, bien que Latour ait commencé la descente de deux kilomètres vers Pola de Lena avec lui, il a pris une distance dans les derniers mètres de l’étape et a franchi la ligne d’arrivée avec un avantage de 20 secondes sur le Français.

Ce samedi se déroulera l’étape reine de l’épreuve asturienne, qui emmènera les coureurs de Candás à Cangas de Narcea et qui aura la partie la plus exigeante du parcours sur l’ascension et la descente de l’Alto del Acebo.