Natation | Jeux Olympiques : Hugo Gonzlez se qualifie pour les demi-finales du 100 dos dès son premier bain

Les deux premiers longs métrages d’Hugo Gonzlez, dans leur deuxième expérience olympique, ils ont dessiné un petit sourire de Madrid. Dans les manches du 100 m dos, le test B dans ses objectifs – A est mis au feu pour entrer en finale samedi prochain – était neuvième, est allé en demi-finale avec 53,45, à nager le lendemain matin (2,30 en Espagne) pour une place en finale mardi.

Hugo, quelle réaction rapide (0,59), Il a fait part d’un sentiment d’économie d’énergie pour la bataille de lundi dans un test où il devra sûrement redescendre sous les 53 secondes pour accéder à la finale. Les mêmes signaux ont été lancés par l’Américain Ryan Murphy (53,22), qui avec un programme plus long, a devancé le vice-champion d’Europe en poule courte.

« Je me vois avec des options pour gagner une position. C’est mettre la main dessus », a-t-il dit. « C’était le premier jour et il fallait chercher la demi-finale, rien de plus. Je n’ai pas été mal du tout et, même s’il y a des choses à améliorer, je suis prêt. »

L’autre représentation espagnole du dimanche après-midi, Jessica Vall au 100 brasse n’a pas réussi le premier tour. Elle était septième de sa série avec 1,07:07 et n’a pas réussi le tour. La Sud-Africaine Tatjana Shoenmaker (1:04.82) promet de faire la guerre à Lydia Jacoby et Lilly King, l’Américaine qui l’a accompagné dans l’époque. Il manquait 11 cents à Jessica pour aller à la ronde.

Share