« Ne pas avoir remporté le joueur de l’année est une motivation supplémentaire pour moi »

17/09/2021 à 17h33 CEST

Jon Rahm est la grande star du premier tournoi PGA Tour de l’année, le Fortinet Championship, qu’il a enfin pu démarrer malgré ses problèmes d’estomac qui étaient sur le point de le laisser de côté.

Mais Jon, qui n’est pas facile à renverser – seul covid19 l’a fait au Tokyo Memorial and Games-, est finalement sorti pour jouer le tournoi en Californie, même s’il n’a pu que signe un discret retour au pair sur le terrain (72) qui le relègue loin des premières places.

« Je ne sais pas quel a pu être le problème & rdquor ;, expliquait-il après le premier tour. « Je pense que c’est plus l’épuisement de la saison, c’est ce que je suppose.. J’ai entendu dire qu’il y avait un virus de l’estomac, mais je me sens bien, je ne pense pas que c’était aussi rapide & rdquor ;.

Barrika a minimisé sa maladie. « J’ai eu d’autres choses pires que ça, ce n’est rien de grave. Tiger a remporté un US Open avec une fracture du genou & rdquor;, a-t-il déclaré à titre de comparaison.

Sans le titre de Joueur de l’année

Jon a montré une certaine déception de ne pas avoir été nommé Joueur de l’année, qui a finalement été remporté par l’Américain Patrick Cantlay, après avoir pris le FedEx, où le Basque était à un coup de se battre pour le précieux titre.

« Ne pas gagner le joueur de l’année est une motivation supplémentaire pour moi », a-t-il déclaré.. Cela signifie que je peux continuer à m’améliorer. J’ai fait une très bonne saison et la vérité est que je ne m’attendais pas à performer à un si haut niveau ayant fait le changement d’équipement au milieu de la saison

Il a rappelé que & rdquor; j’ai gagné un Major, j’aurais pu en gagner un de plus, 16 top 10, car au Mémorial j’aurais été sûr d’être dans le top ten & mldr; Je suis très heureux, mais Je sais que j’aurais pu faire mieux Je suis très content de ma régularité, mais voyons si l’année prochaine je peux ajouter d’autres victoires à la statistique de & rdquor;.

Jon joue en Californie, mais dans sa tête il commence déjà à alimenter la Ryder Cup qui se jouera la semaine prochaine à Whistling Straits (Wisconsin). «En Arizona, il fait maintenant très chaud et les terrains ont beaucoup d’eau, avec des terrains lourds et plus lents, pas comme Ryder va être joué. C’est l’un des raisons pour lesquelles je voulais être ici, avec un terrain ferme et rapide & rdquor;, a assuré le numéro un mondial.

Share