Neal Schon de Journey sur un différend juridique avec Steve Smith et Ross Valory : « Tout le monde voulait posséder la marque »

PÉRIPLE‘s Neal Schon et Jonathan Caïn a parlé à Cleveland.com de leur différend juridique avec les anciens membres du groupe, le batteur Steve Smith et bassiste Ross Valory.

Le 3 mars 2020, Schôn et Caïn a déposé une plainte contre valeur et Forgeron, qui avaient été membres de PÉRIPLE par intermittence depuis la formation du groupe en 1973, affirmant que les deux avaient tenté un « coup d’État » afin de prendre le contrôle du PÉRIPLE marque déposée. La poursuite, qui réclamait plus de 10 millions de dollars de dommages et intérêts, accusait Forgeron et valeur d’avoir tenu en février 2020 une réunion d’actionnaires et de conseil d’administration « inappropriée » au cours de laquelle ils ont évincé Caïn et Schôn des postes de direction à Productions cauchemardesques sous l’hypothèse « incorrecte » que la société détenait les droits sur les PÉRIPLE Nom. Une réponse déposée par l’avocat de la défense valeur contre les allégations de la plainte et la plainte reconventionnelle a tenté de contester et de réfuter ces allégations.

« Tout le monde voulait posséder la marque, et j’ai senti qu’il y avait une prise de contrôle en cours », Schôn Raconté Cleveland.com. « Le navire ne coule pas. Personne ne vole la marque. Les choses ont pris une tournure, du point de vue commercial, que je n’aimais pas, et que Jonathan n’aimais pas et nous avons décidé de ne pas l’accepter. Il y avait beaucoup de déclarations irréalistes qui étaient faites par différentes personnes et nous ne parlions pas vraiment et ne croyions que ce que les autres disaient. Une fois que je me suis assis et que j’ai parlé à Jonathan, nous avons tout clarifié et nous nous sommes débarrassés du scénario diviser pour régner et avons réalisé que nous avions beaucoup plus à dire musicalement ensemble, en tant que frères. »

Caïn a ajouté: « C’était en quelque sorte une chose choquante, que des frères en soient arrivés là. Nous devions régler le problème. Vous obtenez des citrons, vous faites de la limonade – qu’allez-vous faire d’autre? Ce n’est probablement pas si inhabituel pour les groupes faire ce genre de choses, et c’est généralement basé sur la cupidité ou autre. Je suis vraiment content que ce soit derrière nous, c’est tout – et je souhaite à tout le monde, vraiment. Je n’ai aucune mauvaise volonté envers qui que ce soit.

En avril de cette année, Schôn et Caïn « est parvenu à un accord de règlement à l’amiable » avec Forgeron et valeur. PÉRIPLE se compose désormais de Schôn et Caïn, chanteur de longue date Arnel Pineda, retour du bassiste Randy Jackson de « Idole américaine » gloire, ainsi que batteur Narada Michael Walden et claviériste Jason Derlatka. Bassiste Marco Mendoza se remplit pendant que Jackson se remet d’une opération au dos et batteur Deen Castronovo est également de retour dans le giron, partageant les tâches du tambour avec Narada.

L’automne dernier, Schôn Raconté « Trunk Nation avec Eddie Trunk » À propos PÉRIPLEest divisé avec valeur et Forgeron: « La façon dont les choses se sont déroulées n’était vraiment pas casher. Je veux dire, ce qui aurait dû se passer, plutôt que d’essayer de prendre le relais à ce moment-là, c’était de nous appeler et de dire : ‘Hé, asseyons-nous et parlons de ça .’ Au lieu de cela, cela s’est passé d’une manière différente. Et moi-même et Jonathan ne l’a pas apprécié. »

En juin, PÉRIPLE partagé un nouveau single, « La façon dont nous étions ». La chanson était la première nouvelle musique du groupe multi-platine depuis l’album de 2011. « Éclipse », et le premier morceau publié par la gamme remaniée du groupe. « La façon dont nous avions l’habitude d’être » Des marques Walden et Derlatkapremiers enregistrements en studio avec le groupe, et Jackson‘s premier depuis 1986’s « Élevé à la radio ». La chanson a été produite par Narada Michael Walden à son Studios Tarpan, avec la coproduction de Schôn et Caïn.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share