UNE

Un gangster pris avec trois armes de poing chargées et de la drogue d’une valeur marchande estimée à 1 million de livres sterling est emprisonné depuis 18 ans.

La police a arrêté la BMW d’Ali Serroukh lors d’une opération de surveillance à Brent.

Des agents du Specialist Crime Command du Met ont fouillé la voiture et ont découvert six kilos de cocaïne dans une peau dissimulée.

Simultanément, un raid a été exécuté à une adresse liée à Serroukh, 25 ans, à Keyes Road, Cricklewood, le 23 janvier 2020.

Quatre kilos supplémentaires de cocaïne, une grande quantité de cannabis, de l’argent liquide, des gilets pare-balles, plusieurs couteaux zombies et du matériel de mélange de drogues ont été récupérés.

Harrow Crown Court a appris que le total combiné de la cocaïne saisie avait une valeur marchande estimée à 1 million de livres sterling.

Au cours de la perquisition d’un VW Tiguan garé devant la maison, la police a saisi une arme de poing chargée.

Cinq jours plus tard, des détectives sont retournés à Keyes Road et ont enlevé un troisième véhicule, une BMW, lié à Serroukh, trouvant cette fois deux autres armes de poing.

(Le transport de drogues et d’armes par Ali Serroukh / Police métropolitaine)

Serroukh, de la rue Tachbrook, Pimlico, a été reconnu coupable de trois chefs d’accusation de possession d’une arme prohibée, de possession avec intention de fournir des drogues de classe A, de possession avec intention de fournir des drogues de classe B et de possession de biens criminels, soit 5000 £.

Il a été condamné le jeudi 14 janvier.

L’inspecteur-détective Jim Casey, du Specialist Crime Command, a déclaré: «La protection des communautés de Londres contre les violences graves reste une priorité absolue pour le Met.

«Le retrait de ces drogues, armes à feu et individus de la rue a sans aucun doute sauvé des vies et le Specialist Crime Command continue de s’engager à rechercher les personnes impliquées et à traduire les délinquants en justice.

«La collaboration avec les communautés est vitale pour lutter contre les crimes violents et j’exhorte toute personne disposant d’informations à contacter la police ou à appeler Crimestoppers de manière anonyme au 0800 555 111.»