Mon Laferte a été accusée de transphobie et afin d’éviter les discussions, elle a déclaré sa participation au concert organisé par Okupa Bloque Negro, qui avait pour but de collecter des fonds pour les femmes dans le besoin, annulée. La chanteuse, à travers ses réseaux sociaux, a raconté l’expérience qu’elle a vécue lorsqu’elle a accepté l’invitation afin d’aider un refuge pour femmes où elle a expliqué qu’il y a des mères qui demandent justice et des femmes qui viennent d’autres villes fuyant leurs agresseurs. .

«À la réception de cette invitation, j’ai immédiatement accepté et nous avons décidé ensemble de faire un petit concert pour collecter de l’aide (principalement de la nourriture, des médicaments et des vêtements), j’ai partagé l’événement sur mes réseaux et en quelques minutes, j’ai commencé à recevoir des messages où j’étais accusé d’une possible transphobie. Pour soutenir le type, sans comprendre les raisons de cette accusation, il m’a semblé nécessaire d’enquêter, j’ai donc contacté directement le type pour connaître sa position. Hier après-midi, j’ai pu parler avec Erika (porte-parole d’Okupa et mère qui demande justice). Je lui ai demandé ce qui se passait. Erika m’a dit que «ici, le seul ennemi est le patriarcat» », a expliqué le Chilien.

Sans avoir l’intention de prendre position pour être le représentant d’un mouvement, l’interprète de tubes tels que «Tú manque de quiero», «Amárrame» et bien d’autres, en est venu à la conclusion de ne pas faire partie de l’événement et a demandé plus d’empathie et de respect. par les idéologies et les pensées de tous. «Après l’appel, la lecture en ligne et plusieurs heures de réflexion, j’en suis venu à la conclusion que chacun sait dans son cœur quels sont ses sentiments et ses idées et qu’il est important de respecter et d’avoir de l’empathie, sous cette pensée je veux vous communiquer que j’ai a décidé de ne pas participer au concert, le moins que j’aimerais, c’est que des discussions soient générées, j’ai toujours essayé de fédérer les gens soit par ma musique, soit par mes actions. Je ne veux plus de haine, je continuerai à soutenir tous les collectifs FÉMINISTE, TRANS, LGBTTTIQ + comme je l’ai fait pendant les 10 dernières années de ma vie. Je veux aussi que vous sachiez que je serai personnellement responsable de la collecte de l’aide pour le Squat », a-t-il commenté. Lisez aussi: Mon Laferte diffuse un concert romantique et étrange du théâtre Fru Fru

Enfin, il a espéré qu’il y aurait plus d’unité et que la violence patriarcale prendrait fin et pour cela il a demandé le soutien de tous, il a également laissé ouverte l’invitation à prêter sa voix pour tout ce qui est nécessaire. «… Je veux demander avec beaucoup d’humilité et d’amour à tous que nous apprenions à respecter toutes les luttes, pour que tous les mondes s’intègrent dans le même monde, je ne veux plus de violence patriarcale, j’embrasse tous mes frères, je me divise. Ce n’est pas la voie, l’ennemi en est un autre. Il y a assez de douleur et de haine, c’est à nous de nous serrer dans nos bras et de nous soutenir. Ma voix sera toujours disponible et quand vous me chercherez (SIC) », s’est-il exclamé.

Par: El Universal