S

Hadow des Gladiators d’ITV fait face à un procès pénal pour avoir prétendu avoir emprisonné à tort un homme dans un prétendu complot de chantage.

Jefferson King, 59 ans, est accusé aux côtés de trois autres personnes d’avoir agressé un homme qu’ils auraient retenu captif, lors d’un incident juste avant le début du premier verrouillage du coronavirus en mars dernier.

L’ancien culturiste – nom complet Michael Jefferson King – fait face à des accusations de chantage et de faux emprisonnement, dans une affaire qui doit être jugée plus tard ce mois-ci.

Shadow était l’un des gladiateurs originaux lorsque le spectacle a commencé en 1992.

King est accusé aux côtés de Simon Batson, 38 ans, Donna Harman, 41 ans, et Ottis Noel, 44 ans, de faux emprisonnement et de deux chefs de chantage le 22 mars de l’année dernière. On dit qu’ils – avec Michael Tyson, 54 ans, et Shila Tyson, 53 ans – «ont agressé et illégalement et injustement emprisonné et détenu» un homme.

en relation

King, Batson, Harman et Noel, tous d’Acton, sont également accusés d’avoir «fait une demande injustifiée de 1 000 £ avec des menaces» de deux personnes. Ils sont détenus pendant que les Tysons sont en liberté sous caution. Tous ont plaidé non coupable des accusations.

Un procès doit commencer au tribunal de la Couronne d’Isleworth le 25 janvier. Un examen préalable au procès a eu lieu lundi et un autre examen a été fixé au 21 janvier. Lors d’une audience cette semaine, le juge Robin Johnson a déclaré l’état d’avancement du procès. serait revu le 21 janvier pour vérifier qu’il peut encore aller de l’avant.

«Dans le climat actuel, il y a pas mal de changements», dit-il. «Il devrait y avoir une audience avant le procès juste pour confirmer que les directives publiques restent les mêmes.»