Le joueur Lucho González (i) de l’Atlético Paranaense brésilien célèbre le but du match nul 1-1 contre le bolivien Wilstermann aujourd’hui, dans un match du groupe C de la Copa Libertadores entre Jorge Wilsterman et l’Atlético Paranaense au stade Félix Capriles, à Cochabamba ( Bolivie). . / Jorge Abrego
(JORGE ABREGO /)

La Paz, 15 septembre (.) .- Un but de Walter à l’heure a permis à Athletico Paranaense de remporter une victoire de 2-3 contre Wilstermann à Cochabamba mardi et avec six points en 3 sorties, le leadership du groupe C sur le côté del Colo Colo, qui à Santiago a coulé Peñarol.
Wilstermann et Peñarol ajoutent les mêmes trois points et clôturent le classement de la zone dans cet ordre.
Les buts de Wilstermann sont arrivés au début de chaque mi-temps avec Gilbert Álvarez et le Brésilien Serginho, expulsé à deux minutes de la fin du temps réglementaire.
Et ceux du visiteur en sont sortis par une peine exécutée par l’Argentin Lucho González, et les Brésiliens Christian et Walter.
Wilstermann a pris l’initiative du duel avec une paire d’approches risquées sur le but du gardien Santos dans les premières minutes.
Le prix est venu lorsque l’attaquant bolivien Álvarez s’est calmement défini dans un face-à-face avec le gardien rival après avoir reçu une passe de son propre terrain à la 10e minute.
Avec le but en faveur, l’équipe bolivienne a perdu du terrain.
La formation de Curitiba a égalisé un penalty dans la dernière ligne droite de la première mi-temps grâce à González.
En seconde période, l’Aviator a de nouveau pris l’initiative et à la 56e minute, le Brésilien Serginho a terminé un bon mouvement d’équipe pour donner à Wilstermann une nouvelle avance.
En copie du scénario de la première partie, le ‘Furacao’ (Hurricane) a profité du manque de pression de son rival pour égaliser le score grâce à Christian.
L’expulsion de Serginho a affaibli l’équipe bolivienne et cela a été démontré lorsque la visite s’est tournée vers le champ opposé qui a marqué le but gagnant avec le nouveau Walter.
– Fiche technique:
2. Wilstermann: Arnaldo Giménez; Patricio Rodríguez (m.76, Arrascaita), Edward Zenteno, Ismael Banegas, Juan Pablo Aponte (m.93, William Álvarez); Leonel Justiniano, Carlos Melgar (décédé à 79 ans, Didí Torrico), Estéban Orfano, Serginho, Cristian Chávez; Gilbert Álvarez (m.76, Pedriel).
Entraîneur: Cristian Díaz.
3. Athletico Paranaense: Santos; Jonathan, Felipe Aguilar, Pedro Henrique, Márcio Azevedo (décédé à 78 ans, Abner); Wellington, Erick, Christian (m.82, Walter), Lucho González (m.63, Pedrinho); Geuvânio (m.63, Ravanelli) et Fabinho (m.84, Carlos Eduardo).
Entraîneur: Eduardo Barros.
Buts: 1-0, m.10: Gilbert Álvarez. 1-1, m.40: Lucho González, sur penalty. 2-1, m.56: Serginho. 2-2, m. 74: Christian. 2-3, m.90: Walter.
Arbitre: Le Chilien Hermosilla a expulsé Serginho (m.88) et a averti Orfano, Erick, Aponte, Chávez, Christian et Henrique.
Incidents: match de la troisième journée du groupe C joué au stade Felix Capriles dans la ville bolivienne de Cochabamba.