Accueil News International Après des pannes dues à un manque d’approvisionnement en gaz naturel, un...

Après des pannes dues à un manque d’approvisionnement en gaz naturel, un navire de 67000 tonnes d’énergie arrive au Mexique

Le navire est arrivé au port d'Altamira.  (API Altamira) Le navire est arrivé au port d’Altamira. (API Altamira)

Vendredi dernier après-midi, un expédier avec 67 mille tonnes de gaz naturel venant du port Freeport, de l’état du Texas, aux États-Unis.

La cargaison, qui est arrivée dans le Terminal GNL d’Altamira (TLA), à Tamaulipas, sur le navire «Seri Balhaf», qui portait le drapeau malais, il équivaut à l’approvisionnement énergétique requis par environ 370 000 foyers en un an.

La cargaison sera stockée puis transférée à sa destination pour être transformée.

Le terminal TLA dispose de deux réservoirs de stockage pour ce produit qui, ensemble, ont un capacité d’abriter jusqu’à 300 mille mètres cubes de gaz naturel liquéfiérapporté le Administration portuaire complète.

Le contenu du navire équivaut à l'approvisionnement énergétique requis par environ 370 000 foyers en un an.  Photo REUTERS / Henry Romero Le contenu du navire équivaut à l’approvisionnement énergétique requis par environ 370 000 foyers en un an. Photo REUTERS / Henry Romero

Le navire «Seri Balhaf» sert de plate-forme dans le importation de gaz naturel pour la production d’énergie électriqueElle mesure 294,6 mètres de long, 46,5 mètres de large, l’unité brute d’arque (TBR) de 107 000 633 tonnes et nécessite un tirant d’eau minimum de 11,6 mètres.

Auparavant, le Commission fédérale de l’électricité (CFE) avait déjà annoncé l’arrivée de les expéditions de gaz naturel, compte tenu de la forte demande d’électricité dans le pays et après les coupures de courant survenues cette semaine, du 15 au 17 février, dans plusieurs états du pays.

Ces pannes étaient à l’origine dues au fait que Les gazoducs, qui sont situés au Texas et qui alimentent notre pays en énergie, qui sert à produire de l’électricité, ont gelé en raison des basses températures enregistrées ces derniers jours dans l’État méridional des États-Unis.

Après les pannes des 15, 16 et 17 février, la CFE a programmé une série de pannes dans divers États du pays.

Cette semaine, il y a eu des pannes dans divers États du pays, en raison du manque d'approvisionnement en gaz naturel.  REUTERS / José Luis González Cette semaine, il y a eu des pannes dans divers États du pays, en raison du manque d’approvisionnement en gaz naturel. REUTERS / José Luis González

Ces coupes programmées et contrôlées sont commandées par le CÉNACE, chargé d’assurer la stabilité du Système électrique national; Le CFE, pour sa part, les exécute de manière échelonnée et par blocs afin que les utilisateurs ne restent pas pendant de longues périodes sans service d’électricité.

Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a déclaré dans la semaine, lors de sa conférence du matin, que le manque d’approvisionnement en gaz naturel dans notre pays n’est pas dû à des représailles du gouvernement américain.

Il a également mentionné que la situation avait été utilisée pour attaquer son nouveau gouvernement.

«Il y avait un ancien président qui a mis sur son Twitter que c’était déjà le deuxième ou troisième black-out qui montrait la mauvaise gestion du politique énergétique du pays. Profitez-en pour attaquer le nouveau gouvernement et surtout le processus de transformation en cours, ce qu’ils ne pensent pas, car ils aimeraient régime de corruption, privilèges, contrairement au peuple … c’est pourquoi ils sont bouleversés “, a déclaré le président.

AMLO a accusé qu'il profite de la situation pour attaquer son gouvernement.  PHOTO: PRESIDENCIA / CUARTOSCURO.COM AMLO a accusé qu’il profite de la situation pour attaquer son gouvernement. PHOTO: PRESIDENCIA / CUARTOSCURO.COM

En revanche, vendredi dernier, un message a été diffusé via WhatsApp et Facebook, dans lequel il a été averti qu’il y aurait de nouvelles pannes d’électricité et même des pannes d’eau, qui n’étaient que des rumeurs.

À travers les chaînes de ces réseaux sociaux, Des centaines d’utilisateurs ont signalé qu’il y aurait des coupures de courant massives pendant trois jours dans le nord du Mexique, en particulier dans Chihuahua, selon l’Infodemia Mx.

Les chaînes ont repris les déclarations supposées des travailleurs de la CFE, et de Protection civile.

Ces messages appelaient les citoyens à la prudence et à faire le plein d’essence et de provisions diverses pour survivre trois jours sans électricité, voire sans eau.

La CFE a rapporté via son compte Twitter que les informations diffusées via les réseaux étaient fausses et a exhorté la population à s’enquérir uniquement via ses comptes officiels.