Accueil News International Attaque djihadiste contre une base militaire dans le nord-est du Nigéria

Attaque djihadiste contre une base militaire dans le nord-est du Nigéria

Un groupe de djihadistes a pris d’assaut une base militaire clé dans le nord-est du Nigéria, provoquant la fuite de nombreux habitants, ont indiqué dimanche à l’. des sources militaires et des voisins.

Vendredi après-midi, des combattants du groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), à bord de camions munis de mitraillettes, ont attaqué Dikwa, dans l’État de Borno, où l’armée nigériane possède l’un de ses “supercamps” militaires.

“Les terroristes ont attaqué le supercamp à partir de deux axes et ont expulsé les troupes”, a déclaré à l’. un responsable militaire, qui a demandé l’anonymat.

L’attaque a incité les habitants à fuir la zone, tandis que l’armée de l’air a envoyé des avions de combat, forçant les combattants à quitter la ville, ont expliqué des sources concordantes.

“Nous avons fui vers la montagne et la ville d’Ajiri [a 15 km de Dikwa] pendant l’attaque », a expliqué un local, Adamu Ahmad.

On ne sait pas combien de personnes déplacées l’attaque a laissé derrière.

Les sources officielles n’ont fait état d’aucune victime civile ou militaire.

Mais selon une déclaration qui n’a pas pu être vérifiée, l’ISWAP a revendiqué la responsabilité de l’attaque, affirmant qu’elle avait tué 15 soldats et en blessé plusieurs autres.

Dans le nord-est du Nigéria, les attaques djihadistes sont fréquentes, à la fois par le groupe Boko Haram et l’ISWAP, une scission du premier, reconnue par le groupe État islamique.

abu / lhd / blb / clp / jvb / mb