Ci-dessus: Mariana Enriquez, Fernando Duclos (Periodístan) et Ana Basualdo.  En bas: Pedro Mairal, Susan Orlean et Juan Villoro Ci-dessus: Mariana Enriquez, Fernando Duclos (Periodístan) et Ana Basualdo. En bas: Pedro Mairal, Susan Orlean et Juan Villoro

Comment compter le nouveau monde qui est venu avec la pandémie? Quelles fictions et nonfictions nous attendent? Où est la «réalité» de notre époque? Les choses ont-elles vraiment tellement changé? Telles sont quelques-unes des questions posées par la nouvelle édition du Festival Based on Real Facts (BHR). Cela devait avoir lieu la semaine dernière mais la mort inattendue de Diego Armando Maradona plans modifiés. Après les trois jours de deuil, le festival a été reporté d’une semaine. La date est les 4 et 5 décembre. En plus de ce qui a été annoncé précédemment, il y aura une conférence dédiée à la star mondiale entre Juan Villoro, Ezequiel Fernández Moores, Julieta Roffo Oui Barbara Pistoia.

L’objectif de toutes les activités de cette rencontre est d’aider à penser, écrire et lire de la non-fiction, elle aura sa version en ligne, à laquelle les Argentins participeront Mariana Enriquez, Fernando Duclos (Periodistan), Pedro Mairal Oui Martin Caparrós, entre autres. Comme lors des éditions précédentes, il y aura également des invités internationaux, parmi lesquels Susan orlean (ETATS-UNIS.), Patricio Fernandez (Chili), Abraham Jiménez Enoa (Cuba) et Cynthia Rodriguez (Mexique / Italie). De plus, différents ateliers gratuits auront lieu avec un espace limité. En raison de la forte demande, il leur est demandé de s’inscrire à un seul atelier et les candidatures sont acceptées dans l’ordre strict d’arrivée. Ensuite, la liste des activités avec les nouveaux jours et heures.

Vendredi 4 décembre

16h00

Panel: Journalistes en pandémie: comment raconter un nouveau monde

Quatre chroniqueurs latino-américains expérimentés et primés contribuent de quatre pays différents (Patricio Fernández du Chili, Abraham Jiménez Enoa de Cuba, la mexicaine Cynthia Rodríguez de l’Italie et Erick Lezama du Venezuela) leurs points de vue sur les défis de la narration aujourd’hui et comment le contexte influence de chaque pays dans leur travail.

17h30

Conversation: Comment demander l’heure au Pape

Poésie, humour, chroniques et fiction pour métaboliser l’expérience. Juan Villoro et Pedro Mairal discuteront de la puissance narrative du quotidien avec la modération d’Emilse Pizarro.

19h00

Conversation: complices distants

Après avoir construit des trajectoires emblématiques au sein de la chronique et vécu des expériences similaires, telles que leur travail avec Tomás Eloy Martínez, Ana Basualdo et Martín Caparrós, ils dialogueront pour la première fois ensemble sur le journalisme, la chronique et l’actualité, accompagnés de Javier Sinay.

Martín Caparrós (Photo: Adrián Escandar) Martín Caparrós (Photo: Adrián Escandar)

20h30

Inauguration: Le voleur d’histoires. Entretien avec Susan Orlean

Susan Orlean, auteur de The Orchid Thief et The Burning Library, parmi d’autres ouvrages qui en ont fait l’une des références les plus importantes de la non-fiction américaine, sera interviewée par DT Max, rédacteur en chef du New Yorker et auteur de la biographie de David Foster Wallace Toutes les histoires d’amour sont des histoires de fantômes

22h00

Chansons basées sur des événements réels

Comment mettre l’harmonie et les paroles en réalité? Kevin Johansen fera un petit voyage musical à travers les histoires qui l’inspirent.

Samedi 5 décembre

15h00

Remise des prix Leamos de Crónica Brief

Le Groupe Vi-Da et le Festival Based on Real Facts annonceront dans une transmission via YouTube le gagnant de la quatrième édition du prix de 80 000 pesos, et les sept chroniques qui seront publiées dans un ebook.

16h30

Panel: La réalité, cette invention

Ivana Costa, Martín Kohan et Ricardo Romero participeront à un panel animé par Sol Aliverti où le réel, la réalité, son discours et le statut de la vérité dans la fiction seront interrogés.

17h30

La légende du réel: conversation avec Emir Kusturica

Le cinéaste Emir Kusturica reviendra sur sa carrière en discutant avec la programmatrice et commissaire de films Diana Sánchez et avec Matías Mosteirin, responsable du contenu de la société de production KyS.

Emir Kusturica (Photo par Alberto PIZZOLI / AFP) Emir Kusturica (Photo par Alberto PIZZOLI / .)

18h30

Interview: Racontez le dossier. Ivan Jablonka

La journaliste Oriane Fléchaire interrogera l’historien et auteur français Ivan Jablonka, auteur de Laëtitia ou la fin des hommes, entre autres, sur son intense parcours documentaire et personnel, qui a consolidé un travail polyvalent, empathique et puissant.

19h30

Panel: basé sur des faits Irréel

Trois vérificateurs de l’information (Carla Díaz du Pérou, la journaliste argentine Nadia Nasanovsky et Ana María Saavedra, rédactrice et communicatrice sociale, de Colombie) raconteront les histoires les plus hilarantes qu’ils aient eu à vérifier au cours d’une année où le complot était la vedette.

21h00

Fermeture. Le tableau des 10: comment raconter Dieu

Participants: Ezequiel Fernández Moores, Juan Villoro et Julieta Roffo. Modérateur: Bárbara Pistoia.

Le monde entier a été choqué par la mort du plus grand artiste de football de tous les temps. Ces jours-ci, les plus beaux textes d’amour ont émergé à la fois des chroniqueurs et des fans et admirateurs. A l’issue de la quatrième édition du festival, Based on Real Facts rassemble quatre chroniqueurs qui l’ont admiré et analysent les enjeux de la narration d’une figure qui a tout débordé.

CONTINUER À LIRE

10 livres pour que l’enfance ne cesse d’être ce moment d’observer, d’inventer, de jouer

Fin de polémique: la Nobel Louise Glück a changé d’éditeur pour ses livres en espagnol