Accueil News International Coronavirus – L’Argentine autorise l’utilisation du vaccin chinois Sinopharm et annonce l’arrivée...

Coronavirus – L’Argentine autorise l’utilisation du vaccin chinois Sinopharm et annonce l’arrivée d’un million de doses

MADRID, 22 ANS (EUROPA PRESS)

La ministre argentine de la Santé, Carla Vizzotti, a signé ce dimanche l’autorisation de l’utilisation d’urgence du vaccin chinois Sinopharm, dont un million de doses arrivera jeudi, comme le rapporte le gouvernement.

Vizzotti, qui vient de prendre ses fonctions après le scandale de la vaccination préférentielle qui a fait démissionner son prédécesseur, a approuvé ce vaccin après que l’Administration nationale des médicaments, de l’alimentation et de la technologie médicale (ANMAT) a recommandé son incorporation au ministère de la Santé au ministère de la Santé. campagne de vaccination.

Avec l’arrivée de la cargaison de vaccins Sinopharm, 500 000 Argentins peuvent être inoculés, puisque deux doses du vaccin sont nécessaires pour réaliser la vaccination.

Pour cette semaine également, l’arrivée d’une autre cargaison du vaccin russe Spoutnik V. La conseillère présidentielle Cecilia Nicolini est à Moscou pour discuter avec les autorités russes, dans les prochains jours, des revers qui se sont produits dans les dernières livraisons et dans les promesses approvisionnement, informe ..

Concernant le scandale de la “vaccination VIP”, comme on l’appelle dans le pays, Vizzotti présentera au chef de cabinet du gouvernement, Santiago Cafiero, des propositions de “surveillance et de suivi” de la distribution des vaccins, afin de continuer la cloche .

Vizzotti travaille également sur une “réorganisation” du portefeuille, selon ., pour retirer tous les fonctionnaires proches de l’ancien ministre Ginés González García, impliqués dans les cas de vaccination préférentielle qui ont été découverts ces derniers jours.

En revanche, le ministère argentin de la Santé a détecté 3 709 cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, un chiffre qui monte à 2 064 334 enregistrés depuis le début de la crise sanitaire.

Parmi ceux-ci, 1 866 501 sont des patients qui se sont rétablis de la maladie, tandis que 146 635 cas restent actifs.

En ce qui concerne les décès que le COVID-19 a revendiqués dans le pays d’Amérique latine, il y en a 51.198, dont 77 ont été détectés le dernier jour.

En revanche, les autorités ont signalé que 3 605 patients atteints de coronavirus sont toujours hospitalisés dans des unités de soins intensifs, ce qui représente une occupation de 54,3%.

Ce pourcentage est légèrement plus élevé dans la zone métropolitaine de Buenos Aires, l’une des entités territoriales les plus durement touchées par la pandémie, avec une occupation en unité de soins intensifs de 59,6%,