19/11/2020 Les conseillers sanitaires du gouvernement de Hong Kong ont mis en garde contre la proximité d'une possible quatrième vague d'infections POLITIQUE ASIE JAPON ASIE CHINE ASIE HONG KONG INTERNATIONAL LIAU CHUNG-REN / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO 19/11/2020 Les conseillers sanitaires du gouvernement de Hong Kong ont mis en garde contre la proximité d’une possible quatrième vague d’infections POLITIQUE ASIE JAPON ASIE CHINE ASIE HONG KONG INTERNATIONAL LIAU CHUNG-REN / ZUMA PRESS / CONTACTOPHOTO

MADRID, 22 ANS (EUROPA PRESS)

Les autorités de Hong Kong délivreront un montant unique de 540 euros à tout citoyen dont le test est positif au coronavirus, dans une nouvelle mesure adoptée pour inciter la population à se soumettre aux tests, comme expliqué ce dimanche par le secrétaire à la Santé. du territoire, Sophia Chan.

En attendant que le Bureau du travail et de la protection sociale annonce plus de détails, Chan a avancé cette mesure dans un entretien avec la chaîne RTHK, avant de confirmer les préparatifs pour l’ouverture de cinq nouveaux centres de test sur le territoire, qui seront ajoutés aux quatre déjà opérationnels.

De même, Chan a confirmé l’entrée en vigueur d’une mesure sans précédent à ce jour: l’imposition de tests obligatoires sur différents groupes de population, à commencer par ceux fréquentant l’un des 14 clubs de danse liés à l’apparition récente d’une épidémie de 32 cas.

Le gouvernement annoncera bientôt plus de tests obligatoires pour les groupes à haut risque, y compris les chauffeurs de taxi et les travailleurs des maisons de retraite, ainsi que les personnes présentant des symptômes.

Compte tenu de la situation, les autorités ont reporté ce samedi et de deux semaines l’entrée en vigueur de la soi-disant «bulle du voyage» entre Hong Kong et Singapour qui permettait, en principe, un mouvement sans difficultés entre les deux lieux.

Le territoire a signalé samedi 43 nouveaux cas, le chiffre le plus élevé en trois mois, dont 13 cas de transmission locale dont la source n’a pas été identifiée, même si l’on craint qu’il s’agisse de l’un des “événements de supercontamination” précités.