Accueil News International Coup dur au cartel de Sinaloa: la cargaison de cocaïne renversée dans...

Coup dur au cartel de Sinaloa: la cargaison de cocaïne renversée dans une camionnette du CDMX vaudrait 40 millions de dollars et appartiendrait à Caro Quintero

Rafael Caro Quintero serait derrière la drogue qui a été transportée par un camion à Mexico (Photo: Spécial) Rafael Caro Quintero serait derrière la drogue qui a été transportée par un camion à Mexico (Photo: Spécial)

Le retournement d’un véhicule dans le Mexico découvert la taille de la logistique et du transfert dans ladite région.

Ce lundi, vers 20h30, un pick-up blanc qui circulait sur l’Avenida Río San Joaquín, quartier Lomas de Sotelo, dans la mairie de Miguel Hidalgo a été victime d’un accident.

Selon les rapports des pompiers du CDMX, l’unité, avec les plaques NYT-8991, a été laissée sur l’auvent sur cette avenue. Pour cette raison, les autorités ont procédé à placer le camion dans une position normale et à le placer dans un endroit où il ne gênerait pas la circulation des véhicules.

Dès que les actions de sauvetage ont été menées, les pompiers ont découvert quelque chose de plus qu’un accident. Dans la camionnette, ils ont transporté au moins 150 kilogrammes de cocaïne.

«Sur l’Avenida Río San Joaquín, quartier Lomas de Sotelo, à @AlcaldiaMHmx, un camion s’est renversé, aucun blessé n’a été signalé; Nous avons procédé à placer le camion dans une position normale et à le placer dans un endroit où il ne gênerait pas la circulation des véhicules », a rapporté Firemen CDMX via son twitter.

Dans l'avenue San Joaquín, dans le quartier Lomas de Sotelo, un camion s'est renversé (Photo: Twitter / Bomberos_CDMX) Dans l’avenue San Joaquín, dans le quartier Lomas de Sotelo, un camion s’est renversé (Photo: Twitter / Bomberos_CDMX)

La poudre blanche – qui coule dans au moins sept artères de la ville – était enfermée, recouverte de bâches dans l’un des compartiments de l’unité. Selon le journaliste et auteur du livre Cártel Chilango, Antonio Nieto, la marchandise – d’une valeur approximative de 40 millions USD – appartiendrait à Rafael Caro Quintero, un baron de la drogue qui après 28 ans de prison a été libéré en août 2013 et est devenu une ombre incapable d’être localisé par le gouvernement mexicain et par les États-Unis, le pays qui réclame 20 millions de dollars pour sa tête.

Le coup final a été exécuté par le procureur central chargé de l’enquête sur le crime d’homicide, où le camion était gardé. Le conducteur est présumé s’être échappé après l’incident.

(Photo: Twitter / omberos_CDMX) (Photo: Twitter / omberos_CDMX)

À Mexico – sur environ 8 millions d’habitants – le cartel de Sinaloa, dirigé par Ismael Zambada García, le “Mai” est entré dans la lutte pour la conquête de cette ville avec l’Union Tepito et le Cartel de nouvelle génération de Jalisco (CJNG).

Selon Antonio Nieto, le capo Vicente Zambada Niebla, le «Vicentillo», premier-né de Ismael Zambada García, le “Mai”, regrouperait ses forces pour contester Mexico avec le cartel le plus présent, le Union Tepito.

La libération du fils de Mayo, qui en 2022 purgerait sa peine aux États-Unis, a déclenché toutes les alertes. Non seulement il pourrait hériter de l’organisation criminelle la plus puissante du Mexique, mais certains de ses opérateurs sont déjà dans la capitale mexicaine en attente d’instructions.

«L’organisation sera héritée de Vicente Zambada. Il y a déjà des opérateurs de lui, des gens qui étaient son escorte personnelle et qui sont dans la vallée du Mexique, prêts à recevoir les commandes », a prévenu Nieto lors d’une table de discussion avec Aristegui Noticias.

Selon son hypothèse, La libération de ce personnage sera la porte d’entrée du Cartel de Sinaloa au CDMX. “L’objectif de l’organisation est de nettoyer la place, de mettre fin aux groupes criminels qui ne s’alignent pas”.

PLUS SUR D’AUTRES SUJETS:

Un camion chargé de 150 kilos de cocaïne présumée renversé au cœur de Mexico

L’histoire de la Lamborghini abandonnée dans CDMX: son propriétaire est lié au cartel de Sinaloa

Cartel de Sinaloa: l’organisation «Mayo» Zambada est entrée dans la lutte pour le CDMX