Accueil News International Equateur – Lasso demande à attendre la fin du décompte des élections...

Equateur – Lasso demande à attendre la fin du décompte des élections présidentielles en Equateur

MADRID, 8 (EUROPA PRESS)

Le candidat conservateur à la présidence de l’Équateur, Guillermo Lasso, a demandé de la patience pour terminer le décompte officiel du Conseil national électoral (CNE) sur les élections présidentielles de ce dimanche et sur qui accompagnera Andrés Arauz au second tour des élections, le 11 avril, lui ou le candidat indigène Yaku Pérez, pratiquement à égalité dans les résultats officiels pas encore définitifs.

“L’esprit démocratique et le respect de la loi et le respect des autorités m’obligent à attendre les résultats officiels à 100% pour pouvoir me prononcer sur tout autre scénario que celui que nous avons vécu à ce jour”, a déclaré Lasso lors une conférence de presse au Guayaquil Convention Center recueillie par le journal équatorien «El Universo».

Le candidat conservateur a rappelé que le CNE avait rapporté environ 5 500 minutes avec des nouvelles, ce qui représente environ 13,5% du total des minutes du processus électoral et environ 1 600 000 votes.

“Espérons que, conformément à la loi, le CNE finira de réviser ces minutes avec des nouvelles qui ne font pas encore partie du décompte des voix présenté sur le site Web du CNE”, a déclaré Lasso, pour qui il y a une possibilité dans ces 5 500 minutes, laissez nous allons au deuxième tour, qui sera “régler la minuterie à zéro, tout recommencer.”

L’alternative de ce second tour serait “parmi ceux qui ont reçu de l’argent des terroristes et ceux qui veulent défendre le peuple équatorien du crime organisé”, en référence aux accusations de financement de la guérilla colombienne lancée contre Arauz.

“J’ai invité le candidat Pérez à rester calme, à ne pas devenir si nerveux”, a déclaré Lasso, qui a indiqué que lors d’un hypothétique second tour entre Pérez et Arauz, il rectifierait sa précédente déclaration de soutien au candidat indigène, en raison de la réaction. de cela. “Si mon soutien vous dérange, alors je ne peux pas le ratifier”, a-t-il ajouté.

Selon les dernières données publiées sur le portail du Conseil national électoral (CNE), Arauz a gagné avec 32,13% des voix, suivi par Pérez (19,95%) et Lasso (19,57%), une fois traité 39 431 minutes (97,82%). Parmi ceux-ci, 34 184 sont des enregistrements calculés et 5 247 sont des «nouveaux» enregistrements. Jusqu’à 554 sont des enregistrements à traiter.

Les quelque 13 millions d’électeurs inscrits ont été appelés à élire un président et un congrès. Aucun des candidats à la présidentielle n’ayant obtenu plus de 40% des voix avec un avantage de 10 points de pourcentage, les deux candidats les plus votés se présenteront au second tour prévu le 11 avril. Le CNE a reconnu que cela pourrait prendre “des jours” pour préciser quel candidat accompagnera Arauz au second tour.