Accueil News International Fin du roman de Pol Fernández: le footballeur a révélé où il...

Fin du roman de Pol Fernández: le footballeur a révélé où il jouera

Couverture de Pol Fernandez BocaPol Fernández est retourné au football argentin pour jouer pour Boca, mais n’a pas renouvelé son contrat. Il restera au Mexique.

Finalement, Pol Fernandez il ne jouera plus contre l’Argentine. Dans un Instagram Live, le milieu de terrain a reconnu et remercié River, San Lorenzo et Racing de vouloir l’embaucher, mais a décidé de rester au Mexique où il rejouera pour Cruz Azul. Dans cette communication sur le réseau social, il a expliqué les raisons pour lesquelles il restera à la Cement Machine.

“Que des clubs comme River, San Lorenzo et Racing, qui sont trois grands clubs de football argentins et qu’ils en regardent un, me remplit de joie, mais comme je l’ai dit dans un communiqué pendant un mois et demi ou deux, j’ai dit que j’étais poursuivre ma carrière dans le pays (pour le Mexique). Ma parole a été beaucoup mise en doute, ça fait mal, mais les gens qui me connaissent savent comment je pense et comment j’agis », a-t-il souligné.

«Je tiens à remercier publiquement tous, tous ceux qui m’ont contacté. Je veux le faire ici pour que les gens puissent aussi voir et je continue ma carrière chez Cruz Azul. J’ai parlé avec Juan Reino qui est le DT et avec Álvaro Dávila, le président de Cruz Azul. Ils veulent compter sur moi et je suis disponible. Je ne peux pas jouer pendant un moment pour certains papiers de visa de travail. Quand cela sera résolu, je serai de nouveau disponible et je le ferai avec une grande joie en essayant d’aider où que je sois. Si je dois attendre, j’attendrai, mais je veux faire de mon mieux ici ».

Puis, dans un dialogue sur TNT Sports, le milieu de terrain a évoqué la situation à Boca et pourquoi il n’a pas continué au club. «Il y a eu des choses qui se sont produites et elles n’étaient pas connues parce que je n’aime pas en parler et que personne n’allait en parler. Je suis allé au club avec les conditions qu’ils m’ont imposées et je les ai suivis. Mais ils m’ont pris avec une option d’achat en pensant à mon environnement qu’ils allaient utiliser mon option d’achat. J’ai grandi et je me sentais très bien. Il s’est passé des choses dont je ne savais rien. Un jour, j’ai reçu un appel disant que je devais signer un papier pour prolonger le prêt. Je ne savais pas que ce serait un autre prêt, je pensais que ce serait l’achat final du pass. Le conseil du football a voulu expliquer, mais je n’ai pas compris. Chaque fois qu’il parlait, il leur disait la même chose, qu’ils communiquaient avec mon père », a-t-il soutenu.

«Des semaines ont passé, papa n’a reçu aucun appel de Boca. Ils m’ont reparlé et je leur ai répété la même chose, qu’ils communiquent avec lui parce que je ne comprends pas les rôles et ça. Ils ne l’ont pas fait, cela faisait déjà un mois que je ne pouvais plus jouer et un jour ils m’ont appelé du conseil du football en me disant que si je voulais que je ne vienne plus m’entraîner parce que je n’allais plus jouer. J’ai répondu non parce que j’avais un contrat et parce que je respectais mes collègues. Je leur ai dit que j’étais à la disposition du club pour jouer jusqu’au dernier jour. Je suis très reconnaissant à mes coéquipiers, c’est pourquoi j’étais heureux qu’ils aient remporté la Coupe Diego Maradona. J’ai rempli mon contrat jusqu’au dernier jour », a déclaré Pol, qui poursuivra sa carrière chez Cruz Azul.

“Nous avons discuté avec Riquelme il n’y a pas longtemps et il est resté là-bas, de manager en joueur et rien de plus”, a-t-il conclu à propos de sa situation avec le club Xeneize.

«Au-delà du fait que je suis un garçon qui regarde les réseaux, je regarde ce qui est juste et nécessaire à la télévision. Je n’aime pas les voir parler de moi, j’aime peu parler. J’ai décidé de le faire parce que beaucoup de choses ont été dites qui ne sont pas vraies, des milliers de choses ont été dites sur mon environnement ou ce que je pensais supposément, alors j’ai dû parler », a-t-il condamné.

Et il a une nouvelle fois souligné l’intérêt des autres clubs argentins qui souhaitaient le recruter. “Je tiens à remercier à nouveau River, San Lorenzo et Racing car ce sont des clubs qui font bien les choses et je leur souhaite le meilleur dans ce qui va arriver.”

Sur la raison pour laquelle il a choisi Cruz Azul, il a assuré que «je sens qu’ici je peux aider. Je peux faire ma part pour que l’équipe puisse atteindre ses objectifs. Et je vois que mes coéquipiers ont la même envie de prendre de l’avance et on sait que le championnat mexicain est difficile. Ils viennent d’un trébuchement important, mais nous voulons couronner tout ce qui n’a pas pu être couronné. Nous avons une très bonne équipe. Petit à petit je pense que nous ferons bien les choses et nous avons de quoi nous battre pour le championnat ».

“Je m’entraîne avec mes coéquipiers et j’attends que le visa de travail soit résolu le plus tôt possible pour pouvoir jouer.”

Actualités en développement