Accueil News International Flip met en garde contre les obstacles à la déclaration de la...

Flip met en garde contre les obstacles à la déclaration de la vaccination contre le coronavirus

Bogota  11 janvier 2021. Illustration Vaccination.  (Colprensa - Camila Díaz) Bogota 11 janvier 2021. Illustration Vaccination. (Colprensa – Camila Díaz)

Ce vendredi 19 février, le La Fondation pour la liberté de la presse (Flip) a lancé un avertissement sérieux concernant la couverture des jours de vaccination dans le pays De la part des journalistes, de l’organisation ils ont assuré que les communicateurs ont eu des difficultés à couvrir librement la vaccination des Colombiens qui a commencé le 17 février.

La déclaration de l’organisation a assuré qu’elle avait “su que certaines entités publiques ont empêché la couverture gratuite du plan national de vaccination “, c’est pourquoi ils ont lancé cette alerte pour rappeler aux responsables leur obligation de garantir l’accès à l’information aux journalistes qui, enfin, la transmettent à tous les habitants du pays.

Cela s’est traduit par des interdictions de circulation de la presse dans différents centres de santé du pays et des difficultés d’accès aux sources de première main.

L’organisation a rappelé l’importance des entités permettant aux journalistes de couvrir librement les journées de vaccination et a souligné, à travers cinq points, les recommandations aux responsables pour garantir le droit des communicateurs. La première recommandation est que “les espaces devraient être conditionnés par des mesures de biosécurité de base afin que les journalistes puissent assurer une couverture adéquate”.

La deuxième recommandation du Flip fait référence à l’accès à l’information par des sources de première main. Ils ont assuré que les journalistes «ils devraient avoir la possibilité d’interroger des personnes vaccinées, des médecins, aux responsables des entités sanitaires et aux responsables présents. Cela alimente la pluralité des sources ».

De la même manière, ils ont souligné que “Les fonctionnaires et les entités ne peuvent se limiter à fournir des informations aux journalistes sans ouvrir des espaces pour les questions” et ils ont ajouté que les espaces en plein air devraient être promus où les travailleurs des médias peuvent enregistrer et contrôler le plan de vaccination du gouvernement, avec lequel, hier, 21 307 doses avaient été appliquées avec des heures limites. 16 h 00 vendredi dernier, 19 février .

La Fondation pour la liberté de la presse a également évoqué la demande de documents qui accréditent les journalistes pour permettre leur entrée aux points de vaccination:

Les journalistes n’ont pas besoin d’être accrédités pour être autorisés à participer à ces reportages. L’exigence d’une preuve d’affiliation à un média affecte de manière disproportionnée les journalistes indépendants et finit par entraver leur travail.

Enfin, la dernière recommandation de l’organisation mentionne que Les informations fournies aux journalistes ne peuvent se limiter à des photographies ou des enregistrements graphiques des jours d’application des doses aux postes de vaccination., mais il faut aussi leur garantir un accès à différentes sources pour pouvoir exercer un contrôle sur la gestion des institutions.

D’un autre côté, la fondation a reconnu que «Il existe certaines restrictions en raison du besoin de distanciationCependant, ceux-ci ne doivent pas être arbitraires ou excessifs. S’il n’est pas possible aux journalistes d’entrer dans les centres de santé, les raisons et leur justification doivent être expliquées ».

La Flip a invité «les autorités et les agents des centres de santé à être réceptif à la presse et leur permettre de faire leur travail sans limites“Et a rappelé que le droit d’accès à l’information des citoyens est limité en faisant obstacle” au travail journalistique sous des arguments de protection de la santé publique et de la vie privée “.

Il est nécessaire de favoriser un climat optimal pour l’exercice du journalisme et de garantir la pluralité des voix et des sources dans la couverture.

PLUS SUR D’AUTRES SUJETS:

Ariadna, la fillette de 3 ans qui a uni les habitants de Cali pour payer un traitement contre le cancer, est décédéeJEP a investi plus de 12 milliards de dollars dans la défense des victimes et des anciens combattants: c’est ainsi qu’il a été distribuéJuan Manuel Santos aurait accordé l’autorisation illégale à Gabino, chef de l’ELN, de voyager pour se réfugier à Cuba