L’Uruguayen parle de son positif pour le coronavirus et d’une certaine détente avec l’équipe nationale

MADRID, 22 ANS (EUROPA PRESS)

L’attaquant de l’Atlético de Madrid Luis Suárez a reconnu que la photo avec les coéquipiers uruguayens était “une erreur” après l’épidémie de coronavirus touchant plusieurs joueurs, bien qu’il ait expliqué que “le contact est inévitable” et que la contagion n’est pas C’était dû à ce moment de la photo car c’était “une seconde”.

“Nous reconnaissons l’erreur du moment de la photo. Ce n’est pas le moment des excuses, mais parmi tant d’autres, le contact est inévitable”, a-t-il déclaré dans des déclarations au programme Punto Penal de Montevideo. L’épidémie en équipe nationale a même conduit les autorités du pays à infliger une amende à la fédération uruguayenne.

L’attaquant de l’Atlético de Madrid ne pouvait pas être dans le match ce samedi contre le Barça, après ce positif lors des qualifications avec son équipe pour la Coupe du monde Qatar 2022. «La contagion ne venait pas de la photo, c’est clair. pas de chance d’avoir quelqu’un infecté de Colombie », dit-il.

“Reconnaissez et excusez-vous dans le sens de la photo, mais la contagion ne vient pas de la photo. La photo est le samedi en plein air, nous n’étions pas comme ça ensemble, c’est la photo pendant une seconde. Tout le monde n’a pas bu du maté. C’est un sujet mineur. Il y a beaucoup de gens qui nous critiquent, on reconnaît l’erreur du moment de la photo », a-t-il dit.

D’un autre côté, Suárez a expliqué que l’emprisonnement est difficile. «Je suis enfermé dans un appartement. Mes enfants ne savaient pas que j’étais venu et ils m’ont rendu visite depuis une fenêtre à 50 mètres de là. C’est très difficile. En tant que père, je passe un très mauvais moment. Je ne dois pas pouvoir voir ma famille après avoir passé plusieurs jours. concentré », conclut-il.