Accueil News International Israël commence à rouvrir l’économie après la quarantaine

Israël commence à rouvrir l’économie après la quarantaine

JÉRUSALEM (AP) – Israël a levé dimanche nombre de ses restrictions sur les coronavirus et a commencé à rouvrir son économie après que la campagne de vaccination du pays et son troisième verrouillage national ont commencé à réduire les infections.

La plupart des écoles primaires et secondaires ont rouvert après près de deux mois de fermeture, ainsi que des musées, des bibliothèques, des centres commerciaux et des marchés. Certaines restrictions de capacité sont restées en vigueur. L’ensemble du système éducatif devait revenir à la normale début mars.

Les gymnases, les piscines, les cinémas et les restaurants ont rouvert aux personnes qui avaient reçu deux doses du vaccin contre le coronavirus.

Israël a dévoilé samedi son plan pour permettre aux personnes vaccinées d’assister à des événements culturels, de voyager à l’étranger et de se rendre dans des restaurants et autres installations via une application sur leurs téléphones portables. Le lancement de l’application a souffert de problèmes techniques.

Après avoir conclu un accord avec Pfizer pour échanger des informations médicales pour plus de doses, la campagne de vaccination israélienne est devenue la plus rapide des deux derniers mois. Près de la moitié de la population de 9,3 millions de personnes a reçu la première dose du vaccin Pfizer / BioNTech. Près de 3 millions de personnes ont reçu le second.

Israël a été critiqué par la communauté internationale pour avoir largement exclu les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza de sa campagne de vaccination réussie. Le différend a mis en évidence la dépendance des Palestiniens à l’égard d’Israël dans la lutte contre la pandémie. La semaine dernière, Israël a facilité l’acheminement des 2 000 premières doses du vaccin russe contre le Spoutnik V de Cisjordanie vers la bande de Gaza.

Cependant, le coronavirus continue de se propager rapidement à travers Israël, et les restrictions sur les rassemblements et les voyages ont été maintenues depuis que le gouvernement a imposé un verrouillage national fin décembre.

Israël a enregistré au moins 743 000 cas de COVID-19 et au moins 5 521 décès depuis le début de la pandémie l’année dernière. Ses trois quarantaines ont paralysé l’économie et poussé le chômage au-dessus de 20%.