Accueil News International Juana Martín rend la ville de Cordoue à la mode à Paris...

Juana Martín rend la ville de Cordoue à la mode à Paris Haute Couture

Photos de la nouvelle collection de Juana Martín, présentée virtuellement à la Fashion Week de Paris, fournies par la marque. Photos de la nouvelle collection de Juana Martín, présentée virtuellement à la Fashion Week de Paris, fournies par la marque.

Paris, 27 janvier . .- La créatrice cordoue Juana Martín a présenté ce mercredi en marge de la Fashion Week parisienne sa collection “Córdoba, Heritage of Fashion”, inspirée des coins les plus célèbres de la ville andalouse, chargée de volants, de volumes et strass.
Martín, qui présente ses nouvelles créations à Paris depuis plusieurs années, a décidé de profiter de la recommandation de la Fédération Française de la Haute Couture et de la Mode de ne pas organiser de spectacle vivant et de placer sa ville natale au centre de la tendance.
Dans la vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, les célèbres cours de Cordoue se sont transformées en robes, aux coupes asymétriques et ornées de volants, avec des robes gitanes ou du soir, et des hauts combinés à des pantalons blancs fluides.
Aux portes de la Mosquée, les modèles, transformés en colonnes, portent des dessins rectilignes aux tons neutres avec des applications métalliques. Les nœuds et les volants se démarquent de la simplicité de la robe, avec une manche ballon ou une traîne exagérée.
Sur la Plaza del Potro, plusieurs créations blanches aux fines volants superposés semblent être ornées de pétales de fleurs.
Les minirobes se détachent contre les volumineuses manches et bretelles surélevées et les longues robes avec une traîne discrète ouverte jusqu’à la cuisse.
La mosquée apparaît dans la vidéo depuis ses spectaculaires portes extérieures, mais aussi dans le coloré Patio de los Naranjos et à l’intérieur, qui contraste avec la lumière des couleurs de Martín.
Les décors choisis par la couturière étaient les quatre lieux de Cordoue classés au patrimoine mondial de l’Unesco: la mosquée, la vieille ville, les patios de Cordoue et Medina-Azahara, qui sont une source d’inspiration pour Juana Martín.
«Ils sont gravés dans mon ADN», dit Martín à propos de ces scénarios dans une note.
La femme cordouane a transformé en robes le blanc des lumières de Medina Azahara, le noir de «l’intimité de la prière dans la mosquée» et la couleur saisissante des bougainvilliers si caractéristique des patios cordouans.
Martín a collaboré avec le conseil municipal de Cordoue et la délégation du tourisme de la ville et a utilisé les coins les plus célèbres de Cordoue, maintenant vidée de touristes par la pandémie.
Les vêtements étaient accompagnés des bijoux de la firme Facet, créés spécialement pour ce défilé particulier, qui ajoutaient de l’éclat à la collection.