Photo de fichier.  Un homme portant un masque marche dans une rue de l'un des quartiers où la quarantaine a été décrétée pour contenir la deuxième vague de COVID-19 à Bogotá, Colombie, le 5 janvier 2021. REUTERS / Luisa González Photo de fichier. Un homme portant un masque marche dans une rue de l’un des quartiers où la quarantaine a été décrétée pour contenir la deuxième vague de COVID-19 à Bogotá, Colombie, le 5 janvier 2021. REUTERS / Luisa González

BOGOTÁ, 13 janvier (.) – La Colombie a prolongé l’isolement sélectif jusqu’à fin février pour contenir la deuxième vague de contagion du coronavirus, a annoncé mercredi le président Iván Duque, avertissant que certaines mesures de restriction restent en place pour empêcher l’expansion de la pandémie.

Le pays sud-américain de 50 millions d’habitants a entamé en mars 2020 un isolement obligatoire de plus de cinq mois qui s’est terminé en août et a provoqué une semi-paralysie de l’économie et une augmentation du chômage.

Depuis septembre, un isolement sélectif est en vigueur qui permet la plupart des activités économiques et sociales telles que les vols internationaux et le service dans les restaurants avec des mesures telles que l’utilisation obligatoire de masques faciaux et la distance entre les personnes pour éviter la contagion.

“Ce décret d’isolement sélectif avec mise à distance individuelle responsable court jusqu’au 28 février”, a déclaré Duque dans son programme Action et Prévention, dans lequel il rend compte du comportement de la pandémie dans le pays.

La mesure a expiré le 16 janvier. L’isolement sélectif sera en vigueur jusqu’à fin février, de même que l’urgence sanitaire.

Le président a déclaré que les maires et les gouvernorats sont autorisés à imposer des restrictions à la mobilité lorsque des indicateurs tels que l’occupation des unités de soins intensifs des cliniques et des hôpitaux augmentent.

Bogotá, la capitale colombienne de huit millions d’habitants, a actuellement un couvre-feu nocturne, des quarantaines par localités et le week-end entrera dans un isolement général de deux jours, tandis que l’entrée des supermarchés, pharmacies et banques est limitée selon le dernier chiffre du numéro d’identification personnel.

La Colombie signale à ce jour plus de 1,83 million de cas positifs et 47 124 décès dus à la pandémie de COVID-19, selon les statistiques du ministère de la Santé.

(Rapport de Luis Jaime Acosta)