Accueil News International La rivière se débat en retour au Monumental

La rivière se débat en retour au Monumental

BUENOS AIRES (AP) – River Plate est retourné au Monumental et a souri.

L’équipe de Marcelo Gallardo a battu Rosario Central 3-0 samedi, après presque un an sans jouer dans son stade rénové, et a marqué ses trois premiers points en Coupe de la Ligue professionnelle de football argentine.

Le Colombien Rafael Santos Borré a ouvert le score à 36 minutes, Gonzalo Montiel a converti un penalty à 56 et l’Uruguayen Nicolás de la Cruz a fait de même à 63 pour le “Millionaire” pour améliorer l’image laissée au premier rendez-vous, avec une défaite contre Estudiantes.

Au cours des derniers mois, le Monumental a fait l’objet d’un remodelage qui comprenait l’enlèvement total de la pelouse, qui est devenue un type mixte. River n’avait pas joué dans leur stade depuis leur victoire 8-0 sur Binacional le 11 mars 2020 par la Copa Libertadores.

Agustín Palavecino, du Deportivo Cali, a fait ses débuts dans le groupe «Muñeco» Gallardo.

«J’étais très anxieux, j’ai essayé de gérer le ballon. Je suis content du résultat et d’avoir réalisé mon rêve », a déclaré Palavecino.

Un emblème de club est revenu à Central, le vétéran Marcos Ruben.

El “Canalla” a joué la dernière demi-heure avec dix hommes pour l’expulsion de Joan Mazzaco.

Dans un autre match de la deuxième date pour la Zone A, le Racing Club de Juan Antonio Pizzi a de nouveau déçu mais a au moins sauvé un point dans l’égalité 2-2 avec Aldosivi à Avellaneda.

El «Tiburon», réalisé par Fernando Gago, était en hausse à deux reprises, avec des buts de Leandro Maciel et Federico Andrada. L ‘”Académie” est à égalité grâce à l’efficacité de deux de ses incorporations, d’abord le remplaçant Enzo Copetti et plus tard Tomás Chancalay, sur coup franc.

Estudiantes s’est imposé comme le leader de la zone A – avec Banfield – en battant Godoy Cruz 2-0 à domicile. L’équipe de Ricardo Zielinski est venue gentiment après avoir battu River – il est revenu sur l’heure et avec un homme de moins – et à Mendoza, il a confirmé son bon moment.

Le Colombien Pablo Sabbag a eu une première en clair-obscur. L’attaquant est entré dans les années 80 et a inscrit le deuxième but de “Pincha”, qui était passé devant Leandro Díaz, un autre de ses renforts.

Cependant, l’ancien joueur de La Equidad a eu un comportement malheureux: il a été réprimandé pour avoir fait un geste provocateur à un rival – il s’est touché le nez – et a dû quitter le terrain escorté par la police, en raison de la “menace de représailles” de plusieurs adversaires.

L’équipe Godoy Cruz a rendu un nouvel hommage au joueur uruguayen Santiago «Morro» García, décédé le 4 février. Il a sorti des ballons noirs avant le coup d’envoi au stade des Malvinas Argentinas.

Lanús s’est vengé devant la Défense et la Justice. Un mois après sa chute en finale de la Coupe d’Amérique du Sud, «Garnet» a battu «Halcón» 2-1 à domicile, au retour de Sebastián Beccacece sur le banc de l’équipe de la ville de Florencio Varela.

Tomás Belmonte et José Sand, sur penalty, ont marqué pour Lanús, provisoirement le seul leader de la zone B. La défense a temporairement égalisé grâce à Braian Romero.

La deuxième date se poursuivra ce dimanche avec les affrontements Newell’s-Boca, Patronato-Independiente, Sarmiento-Vélez et Argentinos-Platense.