Accueil News International L’Atlético concède sa deuxième défaite en Liga

L’Atlético concède sa deuxième défaite en Liga

Le leader de l’Atlético Madrid a concédé sa deuxième défaite de la saison en Liga espagnole, lors de leur chute ce samedi à domicile contre Levante (8e), 2-0, lors de la 24e journée, et laissé l’occasion au Real Madrid, qui joue à 20h00. GMT à Valladolid (19e), pour rentrer à moins de trois points au classement.

À trois jours de leur match aller des huitièmes de finale de Ligue des champions contre Chelsea, à Bucarest, les Colchoneros ont encaissé le premier but de Levante à la 30e minute, marqué par José Luis Morales, aidé par le Brésilien Felipe de Almeida, qui a dévié le ballon.

Avec le match perdu, l’Atlético a reçu le deuxième de la remise, avec Jorge De Frutos comme protagoniste (90 + 5), qui a marqué sur un but vide, car le gardien slovène Jan Oblak était venu terminer un corner, dans une tentative désespéré de nouer.

“La première mi-temps a été plate. Je ne cherche pas d’excuses, c’est nous les entraîneurs qui devons donner les outils nécessaires aux footballeurs. Et en seconde période nous avons réussi à le donner. Nous essayons d’atteindre les objectifs. Nous doit continuer match par match comme nous l’avons toujours fait », a résumé l’entraîneur argentin de l’Atlético, Diego Simeone.

Malgré le retour de plusieurs joueurs importants, absents du covid-19 (Joao Felix en partant, Moussa Dembélé et Thomas Lemar sur le banc), l’équipe rojiblanco met ainsi fin à une série de onze matchs sans défaite en Liga (sa le dernier revers a été lors du derby contre le Real Madrid le 12 décembre, 2-0).

“En seconde période, il y a eu de nombreuses apparitions sur les flancs, atteignant des situations de buts importantes, qu’ils ont très bien défendues également”, a déclaré Simeone.

Lors de leurs quatre derniers matchs, depuis le début du mois de février, l’Atlético a récolté deux nuls, une défaite et une victoire.

– Domaine ‘Matelas’ –

Le schéma ultra-offensif conçu par Simeone a été traduit à de nombreuses reprises, notamment en seconde période, totalisant 28 coups, contre cinq de Levante, mais l’Atlético n’en a transformé aucun.

Au contraire, la défense, toujours une marque de fabrique de l’Atlético, depuis près d’une décennie, est celle qui semble poser problème depuis plusieurs matchs.

Malgré une performance peu convaincante au niveau collectif, Joao Felix et Thomas Lemar, pièces importantes du dispositif Simeone, ont pu reprendre le rythme de la compétition, avant le match aller des huitièmes de finale de Ligue des champions contre Chelsea, ce mardi à Bucarest. .

Et Moussa Dembélé, signé à Lyon en janvier, a pu jouer ses premières minutes avec l’Atlético, en remplacement du capitaine Koke Resurrección (74e).

“Il y a eu un tir au poteau de Luis Suárez et beaucoup de virages, dont nous n’avons pas pu profiter. Mais je garde le retour de Lemar, l’amélioration de Joao Felix, l’apparition de Dembélé et la bonne performance des autres”, a expliqué Simeone.

Trois jours après avoir déjà réussi à mettre l’Atlético en difficulté dans un match tardif lors de la deuxième journée de LaLiga (1-1), Levante s’est surpassé avec ce triomphe prestigieux, qui le fait monter à la huitième place, à cinq points des places qui lui donnent accès à la Ligue Europa.

Avant l’Atlético-Levante, Elche (18e) s’était imposé 1-0 à domicile contre Eibar (17e), avec un but de Dani Calvo (33), dans un match important dans la lutte pour éviter la relégation.

pve / bvo / psr / dr