Accueil News International Le Brésil a dépassé les 10 millions de cas de coronavirus

Le Brésil a dépassé les 10 millions de cas de coronavirus

Une femme est transportée sur une civière devant l'hôpital Asa Norte (Hospital Regional da Asa Norte-HRAN) à Brasilia.  EFE / André Borges / Archives Une femme est transportée sur une civière devant l’hôpital Asa Norte (Hospital Regional da Asa Norte-HRAN) à Brasilia. . / André Borges / Archives

Le Brésil a dépassé ce jeudi la 10 millions de caisses du COVID-19 en attendant l’arrivée de plus de vaccins et au milieu de la controverse générée par les allégations de fraude dans l’inoculation de l’antigène qui font l’objet d’une enquête de la police.

Le Brésil, l’un des pays les plus durement touchés par la pandémie avec les États-Unis et l’Inde, ce jeudi a atteint 243.457 décès et 10.030.626 cas accumulées depuis que la première contagion a été enregistrée, il y a presque un an.

Avec une moyenne quotidienne de mille morts par jour, le géant latino-américain traverse l’un des moments les plus critiques de la deuxième vague de la pandémie.

Les autorités craignent que la situation empire dans les prochaines semaines avec la propagation de nouvelles variantes du virus et avec l’augmentation des cas après les agglomérations enregistrées pendant les vacances de carnaval.

La crise sanitaire pourrait s’aggraver encore plus en raison de la suspension du processus de vaccination dans diverses villes du Brésil en raison du manque de doses du vaccin anticovide alors que seulement un peu plus de 2% de la population a été immunisée.

Les autorités comptent cependant sur la production locale de l’antigène par l’Institut Butantan et la Fondation Oswaldo Cruz, deux des plus grands centres de recherche d’Amérique latine, pour compenser le manque de doses.

Le gouvernement du président Jair Bolsonaro, pour sa part, a promis aux États et aux municipalités la distribution de 230,7 millions de doses de vaccins jusqu’en juillet de cette année.

(Avec des informations d’.)

PLUS SUR CE SUJET:

Les États-Unis ont rejeté la théorie chinoise selon laquelle ils prétendaient blâmer les importations d’aliments surgelés pour la pandémie

Étude clé en Israël: la première dose de vaccin Pfizer est efficace à 75% deux semaines après l’administration